29 octobre 2014

Pratique de lecture chez les people -151

potins,people,Rosario Dawson,pratique de lecture,cinéma
La discrète actrice Rosario Dawson se lance dans la lecture de :
 
potins,people,Rosario Dawson,pratique de lecture,cinéma
Amy Raphael, Danny Boyle: In His Own Words.
 
La biographie du réalisateur de Trainspotting, La Plage, 28 jours plus tard ou encore Slumdog Millionaire.

13:02 Publié dans Paillettes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : potins, people, rosario dawson, pratique de lecture, cinéma |

27 octobre 2014

Joaillerie victorienne

Je suis passionnée par le 19ème siècle, son art, sa littérature, son architecture… et tout particulièrement par l’époque victorienne.
livre,bijoux
livre,bijoux
livre,bijoux
Cet objet date de cette époque, il imite un livre relié mais quand on le déplie, c’est un bracelet en or orné de turquoises et sur lequel on peut lire le mot « souvenir ».
 
Un bel exemple de joaillerie ancienne qui est disponible à la vente si vous avez les moyens (ici) !

01:52 Publié dans Art | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : livre, bijoux |

21 octobre 2014

Jack Glass

littérature britannique,science-fiction,Adam RobertsJack Glass : l’histoire d’un meurtrier d’Adam Roberts paru en 2014 chez Panini Books.
 
Dans le futur, la Terre est devenue la résidence secondaire d’hommes et de femmes très riches, le Système solaire est dominé par les Oulanov associés à cinq clans. Les Oulanov ont apporté la paix après des périodes de guerres mais cette paix est faite au détriment du peuple qui vit dans des bidon-bulles autour du Soleil, subissant la férule de la Lex Oulanova, appliquée avec force par la police et les gongsis, les corporations marchandes. Car l’homme n’a aucune valeur, ils sont tellement nombreux à vivre de rien ou presque pour permette à une petite élite de s’enrichir et toute sédition est sévèrement réprimée.
 
Jack Glass est un meurtrier mais c’est surtout un révolutionnaire. Dans ce roman, il est le fil conducteur au cœur de trois histoires où on le découvre d’abord sur un astéroïde prison. Il a été enfermé au cœur de cet astéroïde avec six autres prisonniers et ils vont cohabiter là pour 11 ans, la durée de leur peine. Lors de ces 11 ans, ils vont devoir creuser pour trouver de l’eau et de l’oxygène s’ils veulent vivre, s’organiser pour faire pousser leur pitance et surtout ne pas s’entretuer dans ce petit espace clos.
 
L’avantage d’utiliser des prisonniers, c’est qu’au terme de la sentence, la corporation qui a acquis leur condamnation aura un astéroïde creusé, prêt à être transformé en maison d’habitation luxueuse après avoir été remorqué près du Soleil. Jack Glass a été envoyé dans cette prison sous un faux nom pour des raisons politiques, il sait bien qu’il n’a que quelques mois avant que les autorités ne se rendent compte de l’erreur commise et ne reviennent le chercher pour le torturer et révéler ses secrets car Jack Glass est l’ennemi n°1 du Système solaire. Alors il doit à tout prix s’échapper mais comment faire lorsqu’on est enfermé avec six hommes ultra-violents sur un rocher au beau milieu de l’espace sans équipement adapté ? C’est la première énigme de ce roman.
 
La deuxième énigme a lieu sur Terre. Eva et sa sœur Diana, une adolescente de 16 ans, sont les filles des deux chefs du clan Argent, proche du pouvoir en place. Ces jeunes filles ont toujours eu une existence très confortable. Diana qui aime tant résoudre les énigmes dans son univers virtuel, va enquêter pour de vrai alors qu’elle et sa sœur sont en villégiature sur ce qui était autrefois la côte méditerranéenne.
 
Un serviteur est assassiné dans la maison des domestiques, cette maison se trouve dans une propriété complétement fermée et surveillée attentivement. Il n’y a eu aucune intrusion extérieure et pourtant un homme est décédé, frappé à mort. Tous les domestiques sont alors arrêtés mais il paraît hautement improbable que ce soit l’un d’entre eux qui ai commis ce meurtre car l’arme du crime est une masse particulièrement lourde et aucun des serviteurs n’a assez de force pour le soulever, tous étant né et ayant grandi dans l’espace, ils ne sont pas habitués à la gravité qui les affaibli énormément et c’est leur premier séjour sur Terre. Alors que sa sœur Eva se concentre sur sa thèse sur les Champagne Supernovae, Diana – aidée de son précepteur Iago – se fait fort de trouver le meurtrier grâce à ses capacités de déduction hors du commun.
 
Dans la troisième énigme, Jacq Glass est dans sa maison-bulle dans l’espace, il est sur le point d’être arrêté par Bar-le-Duc, un policier qui le traque depuis de nombreuses années. Soudainement, Bar-le-Duc est vaporisé sous les yeux des témoins. Aucune des personnes présentes n’a tiré, pourtant l’homme est bien mort. D’où vient le coup fatal et qui en est l’auteur ?
 
J’ai adoré ce roman de science-fiction alors que c’est un genre que je n’apprécie guère surtout quand l’auteur parle de voyages dans l’espace, de robot et autres… Pourtant ici, à travers les trois histoires de l’auteur, j’ai été fascinée par le monde qu’il décrit. J’ai trouvé l’ensemble si cohérent et si intéressant que je suis resté sur ma faim une fois le roman achevé car j’aurais aimé découvrir plus de chose.
 
Ce roman est également très bien écrit et fait preuve d’une grande originalité. Le seul bémol que je mettrais est que les intrigues des trois histoires sont inégales. La première histoire est passionnante même si elle est très dure, la deuxième est plus amusante grâce aux relations entre Diana et Iago, la troisième est la plus faible à mes yeux.
 
J’ai eu un peu de mal à rentrer dans le roman au début mais c’est dû à mon manque d’habitude concernant la lecture de SF : je n’arrivais pas à visualiser le contexte. Mais une fois cet écueil passé, je ne peux que reconnaître et admirer le talent de l’auteur, récompensé à juste titre pour ce roman qui m’avait d’abord tapé dans l’œil du fait de sa superbe couverture.
 
Je suis bien contente de ne pas être passée à côté de ce livre et j’espère maintenant convaincre d’autres lecteurs de le lire, qu’ils aiment la SF ou pas !
 
Vous voulez en lire un extrait ?
littérature britannique,science-fiction,Adam Roberts

08:09 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : littérature britannique, science-fiction, adam roberts |

16 octobre 2014

Pratique de lecture chez les people -150

potins,people,jessica alba,pratique de lecture,cinéma
Jessica Alba illumine le parking de son sourire !
 
potins,people,jessica alba,pratique de lecture,cinéma
Emma Donoghue, Room.
 
Jack a 5 ans et vit avec sa mère dans une seule pièce. Cette pièce, c’est là où il est né, là où il joue avec sa maman adorée, là où ils mangent, là où ils dorment et là où elle lui a appris à lire. Mais quand le Grand Méchant Nick vient, pour le protéger, maman le cache dans le placard. Mais cette vie n’en est pas vraiment une et la mère de Nick décide de préparer l’évasion de Nick en comptant sur la chance et surtout sur la bravoure de son petit garçon.
 
Ce roman est disponible en français.

13:03 Publié dans Paillettes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : potins, people, jessica alba, pratique de lecture, cinéma |

13 octobre 2014

De la vie sexuelle des livres

J’aime l’humour des libraires !
livre,librairie
« S’il vous plaît, utilisez l’autre porte. Nous devons garder les livres au chaud sinon ils ne se reproduiront pas. »

21:57 Publié dans Moi je moi-même | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : livre, librairie |

10 octobre 2014

Tatouages

Les bibliothécaires ne ressemblent pas à leur caricature (quoique… J’ai des lunettes et un chignon…), certains ont des tatouages comme ceux des bibliothécaires du Massachussetts qui ont même crées une communauté Facebook et ont édité un calendrier où les bibliothécaires exhibent leurs tatouages pour financer leur association.
 
Y a-t-il une communauté Facebook de bibliothécaires tatoués français ?
 
Pour donner de l’inspiration aux collègues dont la peau est encore vierge de tout décor, voici quelques exemples de tatouages qui rendent hommage à la littérature jeunesse !
bibliothécaire,littérature jeunesse,album
bibliothécaire,littérature jeunesse,album
Le Petit Prince de Saint-Exupéry.
 
bibliothécaire,littérature jeunesse,album
bibliothécaire,littérature jeunesse,album
Max et les Maximonstres de Maurice Sendak.
 
 
bibliothécaire,littérature jeunesse,album
bibliothécaire,littérature jeunesse,album
L’Arbre généreux de Shel Silverstein.
 
bibliothécaire,littérature jeunesse,album
bibliothécaire,littérature jeunesse,album
Matilda de Roald Dahl.
 
bibliothécaire,littérature jeunesse,album
bibliothécaire,littérature jeunesse,album
Où est Charlie ? de Martin Handford.
 
Et pour finir, un livre que j’avais dans ma bibliothèque enfant, que j’ai lu et relu des milliers de fois avec toujours autant de plaisir (j’ai toujours le livre d’ailleurs !) :
bibliothécaire,littérature jeunesse,album
bibliothécaire,littérature jeunesse,album
Les Ours bruns déménagent de Stan et Jan Berenstain.
 
Pour voir la version française de cet album qui a enchanté ma jeunesse, c’est ici.

07:34 Publié dans Boulot boulot | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bibliothécaire, littérature jeunesse, album |

06 octobre 2014

Glacé

thriller,littérature française,bernard minierGlacé de Bernard Minier paru en 2012 chez Pocket.
 
Le commandant Martin Servaz de la police judiciaire et la capitaine Irène Ziegler de la gendarmerie sont envoyés dans une usine hydroélectrique des Pyrénées car on y a retrouvé un cadavre mutilé disposé de façon particulièrement théâtrale. Il s’agit du cadavre d’un cheval, Servaz et Ziegler sont choqués qu’on les déplace pour cela mais ce pur-sang appartenait à Eric Lombard, un homme très riche et très influent.
 
Pendant ce temps, une psychologue suisse, Diane Berg, commence son premier jour à l’Institut Wargnier, un hôpital psychiatrique pénitentiaire qui accueille les patients les plus dangereux d’Europe dont un, en particulier, Julian Hirtmann, un ancien procureur de Genève, un homme éduqué, très intelligent et incroyablement pervers.
 
Quand un homme est assassiné dans le village dans la vallée, au pied de la centrale, Servaz et Ziegler se retrouvent embarqués dans une enquête où les indices sont tellement déroutants que pour résoudre cette affaire va leur demander beaucoup d’effort et les mettre en péril car le coupable de ces meurtres sauvages pourrait se trouver entre les murs de l’hôpital psychiatrique pourtant réputé pour avoir une sécurité à toute épreuve.
 
Ce premier roman de Bernard Minier est bluffant par la qualité de son intrigue qui est complexe et fouillée, bien tortueuse comme je les aime. Les personnages sont intéressants aussi car dans cette atmosphère créé par l’auteur, on en vient à soupçonner tout le monde d’être le coupable car tous les personnages ont leur part d’ombre.
 
J’ai découvert ce roman grâce à Dasola et je m’empresse à mon tour de vous le recommander car c’est un thriller qui tient vraiment bien la route !
 
Vous voulez en lire un extrait ?
thriller,littérature française,bernard minier

16:28 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : thriller, littérature française, bernard minier |