Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31 juillet 2006

Au naturel...

J'ai vu dernièrement Spider-man, le 1 et le 2. J'ai hésité longtemps avant de le regarder, je sais plus trop pourquoi d'ailleurs mais en visionnant le premier, j'ai compris d'où venait mon hésitation... C'est nul, enfin, je relativise : le premier est nul, le deuxième est mieux, peut-être que le troisième sera génial ?

Mais cela m'a permis de me rendre compte d'un truc : Tobey Maguire est beaucoup plus beau dans ses films que sur les photos de paparazzi, le pire, c'est qu'il n'est pas seul dans ce cas... Prenez une star, homme/femme, peu importe, vous la trouverez méga glamour dans ses films, même quand elle se "mochise" (ça reste rare à Hollywood) et ben, vous la croiseriez, vous vous diriez : « Mais c'est quoi ce(cette) clochard(e) ? ». Ben oui, la star ne l'est pas 24/7... Exemple avec Tobey, qui au naturel ressemble à mon voisin... D'autres exemples suivront sûrement.

medium_Spider-man_Tobey-Maguire.JPG
medium_Tobey_Maguire.jpg

16:50 Publié dans Paillettes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : potins, people, tobey maguire |

Le moment Colin de la semaine

medium_Colin_Farrell_a_NYC.jpg

16:25 Publié dans Paillettes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : potins, people, colin farrell |

20 juillet 2006

Mes films cultes

Il y a quelques films que je regarde régulièrement depuis l'enfance, parfois en boucle...

Dans cette catégorie, on trouve les films de Mel Brooks, notamment, La Folle Histoire de l'Espace (Spaceballs) de 1987 et surtout, mon préféré, La Folle histoire du Monde (History of the World : Part I) de 1981. Plutôt que de vous raconter l'histoire de ces films car, ben, y'en a pas vraiment : c'est des parodies, le 1er de Star Wars et le 2ème, de pleins de trucs, je vais vous donner quelques dialogues qui ne manquent jamais de me faire rigoler et ce depuis que j'ai 10 ans...

medium_La_Folle_histoire_de_l_Espace.jpg

SPACEBALLS :

La princesse Vespa de Druidia à son père : « Mais Papa, Valium ne m’excite pas !»

Le Roi Roland : « Il faut avaler la pilule, c’est le dernier prince de la galaxie ! »

Le droïde Dot Matrix, la servante de Vespa : « Altesse ! Tu as oublié de te marier ! Tu n’as pas pris ton Valium ! »

Yop Solo : « 1 million de dollars ? C’est de l’arnaque ! »

Pizza le Hutt : « C’est de l’arnaque pour celui qui crache, pas pour celui qui empoche. »

Lord Casque Noir : « Qui a fait de lui un canonnier ? »

Un major : « Moi Seigneur. C’est mon cousin. »

Lord Casque Noir : « Qui c’est lui ? »

Colonel Saint-Cyr : « C’est un Trouducul, Seigneur. »

Lord Casque Noir : « Ça je l’ai vu. C’est son nom que je demande. »

Colonel Saint-Cyr : « C’est son nom Seigneur. Trouducul. Major Trouducul. »

Lord Casque noir : « Et son cousin ? »

Colonel Saint-Cyr : « C’est encore un Trouducul. Canonnier de 1ère classe Philippe Trouducul. »

Lord Casque Noir : « Est-ce qu’il y a encore d’autres Trouducul à bord de ce vaisseau ? »

Tous se levant : « Moi !»

Lord Casque Noir : « Je le sentais. Je suis entouré de Trouducul… »

Lord Casque Noir : « Compte à rebours à l’endroit… 1, 2, 3… »

Le Roi Roland : « La combinaison est 1, 2, 3, 4, 5. »

Lord Casque Noir : « En résumé, la combinaison est 1, 2, 3, 4, 5 ? Mais c’est la combinaison la plus stupide qu’on m’est révélée ! N’importe quel idiot s’en sert pour ses bagages ! »

Le Président : « Alors ça a marché ? Où est le roi ? »

Colonel Saint-Cyr : « Ça a marché. On a la combinaison. »

Le Président : « Parfait, nous pouvons nous emparer de chaque bouffée d’air frais de la planète Druidia ! Quelle est la combinaison ? »

Colonel Saint-Cyr : « 1, 2, 3, 4, 5. »

Le Président : « 1, 2, 3, 4, 5 ? C’est surprenant ça ! C’est la même combinaison que sur mes bagages... Préparez Spaceball 1 pour un départ immédiat. Et changez la combinaison de mes bagages ! »

Lord Casque Noir : « La mal triomphe toujours car le bien ne fait pas de mal ! »

Le Président : « Saint-Cyr, ne me lâchez pas ! Je ne prends jamais de décision. Je ne suis qu’un président ! »

medium_La_Folle_histoire_du_Monde.jpg

LA FOLLE HISTOIRE DU MONDE :

Myriam : « Miracle… Oh mon Dieu, que ce nom est beau… Quel est le votre ?»

Comicus : « Miracle… Euh… Comicus, je suis un philosophe forain. »

Myriam : « Mon nom est Myriam. Je suis vestale et vierge. »

Comicus : « Chaque métier a ses inconvénients... »

Un soldat romain : « Tu connais le châtiment pour un esclave qui insulte un représentant de l’ordre ? »

Tous levant la main : « Je sais. Je sais. »

Le soldat romain : « Bon d’accord. Toi, tu as levé la main le premier. »

Un spectateur : « Le supplice de la roue. »

Le soldat romain : « Non. Toi ? »

Un 2ème spectateur : « La crucifixion. »

Le soldat romain : « Faux. Toi ? »

Un 3ème spectateur : « On lui introduit un serpent dans le cul ! »

Le soldat romain : « Ouuuhh ! Non… Mais ça mérite réflexion ! »

L’impératrice Nympho s’adressant aux hommes qui portent sa litière : «Halte ! Stop ! Ayez l’obligeance de mettre un pied devant l’autre en marchant au pas cadencé mais ensemble ! Mes doudounes vont se faire la paire ! »

Myriam : « Impératrice Nympho ! Impératrice Nympho ! »

Nympho : « Myriam ! Qu’est-ce que tu fais là ? Tu es vierge et vestale ! Tu sais que les vestales ne doivent pas sortir du palais sans escorte ! »

Myriam : « Impératrice, cet homme nous a sauvé la vie, ils veulent le tuer. Aide le je t’en prie ! »

Nympho : « Quel homme ? Le blanc ou le nègre ? »

Myriam : « Le n… L’esclave Impératrice. Sauve-le. Fais-le pour moi. Peut-être pourrais tu l’employer au palais ? Il sait tout faire ! »

Nympho : « Tout faire ? Bob ! »

Bob : « Oui Votre Altesse ? »

Nympho : « Oh Bob ? N’aurais-je pas un trou que cet homme pourrait boucher ? »

Bob : « On pourrait peut-être l’engager comme sommelier ? »

L’esclave : « Ah oui ! J’ai un tire-bouchon superbe ! »

Le Roi Louis XVI jouant aux échecs vivants : « Le cavalier prend la tour 4. »

Un courtisan : « Le pion menace le fou. »

Louis XVI : « Je joue trois coups de suite. J’ai le droit. Je suis le roi. Le cavalier prend la reine. Et maintenant, le fou prend la reine. Les pions prennent la reine. Partouze ! Allons-y ! Allons-y ! Prenons tous la reine ! Balayez moi ces petites quéquettes ! A l’assaut ! »

Le Comte de Mesdeuze : « Nous avons fait un voyage si long, si mouvementé. Je vais éclater si je me retiens une minute de plus ! Où est le valet de pisse ? Valet de pisse !»

Le valet de pisse : « Oui Monsieur me v’la. Ça vient, ça vient. »

Le Comte de Mesdeuze : « Oui, ça vient à flots ! ».

Fouillant dans sa culotte.

Bearnaise : « Allons, cherchez encore, vous finirez par le trouver ! »

Le Comte de Mesdeuze : « Fichez moi la paix je tiens le bon bout... »

Et pleins d'autres encore mais basés sur des gags visuels donc intranscriptibles...

À noter, une superbe séquence très Broadway dans la partie "Inquisition espagnole" avec un ballet aquatique qui rappelle les films d'Esther Williams !

04:20 Publié dans Moi je moi-même | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cinéma |

10 juillet 2006

Mes voisins et moi...

Mes voisins...

Au-dessus, il y a un jeune homme, probablement étudiant mais qui n’a jamais eu les mêmes horaires que moi ! Il est parti depuis et heureusement car je l’entendais rentrer dans son appart’, mes meubles, ma porte en tremblaient, je l’entendais se coucher, son lit grince, je l’entendais parler, j’entendais même son portable vibrer ! Je ne sais pas si c’est lui ou la jeune fille de son étage mais j’ai découvert aujourd’hui un petit cadeau dans leur escalier : une merde ! De chien j’imagine, que personne n’a pris la peine de ramasser, après tout pourquoi nettoyer ses cochonneries dans les parties communes puisqu’il y a une femme de ménage !

Les voisins du dessous sont un jeune couple dont le travail m’échappe car eux aussi ont des horaires tout à fait irréguliers. Mais ils ont une passion dans la vie : le karaoké. Passion qu’ils tentent de faire partager à tout l’immeuble parfois jusqu’à 2 h du mat’. Ils ont commencé par le répertoire des années 80 puis ont découvert récemment le rap. Quels morceaux chantent-ils ? C’est une bonne question mais la qualité de leur prestation ne m’a jamais permis de le dire avec certitude... Car ils ne chantent pas vraiment. Au mieux, ils beuglent.

Eux aussi, je les entends vivre. Leur chambre est au dessous de mon appart’. Donnant sur une cour qui leur est réservée et qui fait caisse de résonance. Enfin je crois. Ça expliquerait pourquoi je les entends autant. Là par exemple, je viens d’entendre un horrible bruit. C’est lui. Il ronfle. Mais vraiment très très fort. Ils ont des rapports assez étranges, en un rien de temps ils passent du rire aux larmes, enfin, la jeune fille passe du gloussement suraigu pré-coït quand son homme la taquine, la chatouille ou que sais-je encore, aux cris. En général, juste avant les pleurs, j’entend une monumentale claque. Le genre bien sonore. Le genre en plein sur la fesse : « Jeux de mains jeux de vilains » comme dirait ma Grand-mère…

Dernièrement ils ont adopté un chaton. Un samedi je l’ai entendu miauler. Pleurer serait plus juste. Ça m’a rendu dingue. Il a fallu que j’en cherche la source et j’ai trouvé assez rapidement : la cour intérieure. Un chaton tigré s’y trouvait. J’ai pensé d’abord descendre le prendre avec moi le temps qu’ils reviennent. Mais je me suis doutée qu’ils n’apprécieraient pas du tout mon ingérence dans leurs affaires. Je me suis donc déballonnée et me suis barrée pour le reste de la journée. Quand je suis revenue le soir, le chat était toujours au même endroit. J’ai compris en l’observant qu’il ne pouvait pas rentrer chez lui, la personne à l’intérieur avait fermé le volet. Le chaton se trouvait tout seul, tremblant de peur à l’extérieur. Sans nourriture. Sans eau. Ce jour là, il a fait 37°. J’ai décidé de jouer avec lui pour qu’il arrête de pleurer. J’ai sorti une longue ficelle que j’ai déroulée de ma fenêtre. Ça a bien marché mais ça a duré 2 h !

Je n’ai compris que le soir : la fille était partie toute la journée. Le garçon n’a pas voulu se faire chier avec le chaton. Il l’avait balancé dehors.

02:15 Publié dans Moi je moi-même | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : blablabla |

03 juillet 2006

Le moment Uma de la semaine

Y'a pas de raison de ne mettre que des photos d'hommes !

 

medium_Uma_Thurman_a_Saint-Tropez.jpg

Uma à Saint-Trop'

15:50 Publié dans Paillettes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : potins, people, uma thurman |

Star à l'ancienne

Une star, une vraie est toujours élégante quelque soit le lieu... La preuve avec Dustin Hoffman à la plage ! Très old school : Frank Sinatra, Dean Martin, bref le Rat Pack à lui tout seul !!!

medium_Dustin_Hoffman.jpg
(Je triche, en fait, il était sur une plage pour un shooting)

15:45 Publié dans Paillettes | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : potins, people, dustin hoffman |

Le moment Jake de la semaine

medium_Jake_Gyllenhaal.jpg

15:40 Publié dans Paillettes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : potins, people, jake gyllenhaal |