Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29 février 2008

A la recherche du temps perdu...

Une idée de cadeau pour un ou une bibliothécaire qui a une conception personnelle de la ponctualité et qui aime le Design contemporain...
Et je ne parle pas de moi... même si « Retard » est mon deuxième prénom !!!
203236270.jpg
Cliquez sur l'image pour aller sur le site de la boutique.

19:32 Publié dans Art | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : livre, art |

28 février 2008

Le Combat des ombres

0f69ff390cc9ef9200e99b670474c8fa.jpg La Dame sans terre, tome 4 : Le Combat des ombres de Andrea H. Japp paru en 2008 chez Calmann-Lévy.

Il s’agit d’une suite à la trilogie de La Dame sans terre (1er tome ici, 2ème tome et 3ème tome ).Ce dernier tome est un ouvrage de commande puisque Andrea H. Japp a cédé à la pression des lecteurs et lectrices qui brûlaient de connaître le devenir des personnages et surtout d’avoir des réponses aux énigmes des romans. En effet, je trouve très astucieux qu’elle ai délibérément choisi de ne pas révéler les tenants et aboutissants de la quête que suivent les héros des livres, toutes les possibilités d’interprétation sont ouvertes aux lecteurs même si ça peut être très frustrant ! Cela évite les affirmations farfelues que l’on peut retrouver dans d’autres romans, comme le Da Vinci Code, qui surfent sur le même type de sujet.

Andrea H. Japp souscrit aux codes du genre mystico-historique, on retrouve dans ses romans une belle héroïne, Agnès de Souarcy, que la vie n’a pas épargnée, confrontée à des forces occultes qui cherchent à la détruire depuis qu’une prophétie a été révélée indiquant que c’est par elle et sa descendance que naîtra Jésus-Christ comme il est dit dans l’Apocalypse de Saint Jean.

L’histoire se passe au 14ème siècle, en plein Moyen âge peu de temps avant la chute de l’Ordre du Temple. C’est une époque que je ne connais pas très bien, je ne m’y suis jamais vraiment intéressée lors de mes études d’histoire de l’art mais je trouve que Japp la restitue de manière plaisante, utilisant le vocabulaire et les termes de l’époque. Je trouve également qu’ils y a une certaine subtilité dans la construction de ses personnages car si les « gentils » sont un peu monolithiques, il n’en va pas de même pour les « méchants ». On s’aperçoit, surtout dans ce dernier tome, qu’il cherche à faire le bien en utilisant tous les moyens à leur disposition, même les plus vils.

Une tétralogie palpitante à lire si on aime les mystères qui tournent autour de la religion chrétienne et si on ai friand de romans historiques !

19:35 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : littérature française, roman historique, andrea h. japp |

27 février 2008

Livre numérique

Voilà un dessin de Martin Vidberg, auteur de bandes dessinées dont une en particulier dont je recommande la lecture (Le Journal d'un remplaçant chez Delcourt), blogueur ici et surtout (ses dessins d'actualités sont un vrai régal d'impertinence et d'esprit !), qui vient à propos 15 jours avant le Salon du Livre où le sujet des Lectures de demain va être à l'honneur...
1535732822.gif
Cliquez sur l'image pour voir le dessin de Martin Vidberg sur son blog.

19:17 Publié dans Boulot boulot | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : bibliothèque, livre, bande dessinée |

26 février 2008

Pratique de lecture chez les people -6

467307832.jpg
Mischa Barton
749128531.jpg
Sid Griffin, Million Dollar Bash: Bob Dylan, The Band, and the Basement Tapes.
 
 
Une bibliographie de l'auteur-compositeur interprète basée exclusivement sur la période où il accompagnait le groupe The Band et sur la genèse d'un disque en particulier, The Basement Tapes.

23:42 Publié dans Paillettes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : potins, people, mischa barton, pratique de lecture, série tv |

22 février 2008

Le Chant de la Mission

ad6c1e598638f39e065ae9b045d0a026.jpgLe Chant de la Mission de John Le Carré paru en 2007 au Seuil.

Le zèbre de ce roman, c’est Bruno Salvador dit Salvo, enfant secret d’un missionnaire catholique irlandais et d’une villageoise congolaise. Salvo a un don pour les langues, pour leur sonorité, leur chant et en dehors de l’anglais, du swahili et du français, il parle de nombreuses langues d’Afrique Équatoriale.

En Angleterre, marié à une journaliste de tabloïd, il est donc tout naturellement devenu interprète. Interprète à l’hôpital, au poste de police, pour des entreprises privées mais aussi et surtout, pour l’État. Il vit à Londres, dans le Londres méfiant et xénophobe post-attentat en 2005. Salvo n’est pas heureux en mariage, sa femme – blanche – l’a épousé pour de mauvaises raisons, pour se rebeller contre sa famille. Avec elle, il se sent très anglais mais c’est sa part congolaise que sa maîtresse, Hannah, infirmière à l’hôpital et originaire également du Kivu, fait ressortir.

Son travail pour l’État amène Salvo à participer à une opération organisé par un « Syndicat anonyme » dont le but est de déclencher un soulèvement au Congo avec l’aide deux chefs de guerre, d’un riche entrepreneur de Bukavu et d’un homme providentiel qui s’impatiente de parvenir au pouvoir par les moyens réguliers. Le syndicat avance les capitaux, provenant d’hommes d’affaires occidentaux, en échange de quoi il s’octroie une partie des richesses du pays : or, diamant, uranium, pétrole et coltan indispensable au fonctionnement de nos nombreux appareils électroniques comme les téléphones portables ou les consoles de jeu !

Mais Salvo a des valeurs et, avec Hannah, il va tenter de faire échouer ce putsch pour que le Congo qu’il aime tant ne se retrouve pas, encore une fois, pris dans la tourmente des massacres.

Un très bon roman de politique fiction bien écrit et à l'humour grinçant mais aussi très inquiétant… Au point de se demander si c’est vraiment de la fiction.

14:20 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : littérature britannique, john le carré |

20 février 2008

Pratique de lecture chez les people -5

Les Desperate Housewives ont l'air d'aimer bouquiner en se dorant la pillule au soleil !
Voici Eva Longoria dévorant le best-seller de Ken Follett au côté de son époux, Tony Parker, ce week-end au Mexique.

6d231871f59bf1fe04107c1734448373.jpg
98f527e6c195800f3cc7e8044a4671c3.jpg
406086bf108001607d042b15e841d383.jpg
 
bd0becc5d79209ee3e78edf74cc0847a.jpg
Ken Follett, The Pillars of the Earth.
Disponible en français et en poche. Je l'ai lu et j'ai trouvé que c'est vraiment un très bon roman historique !

06:10 Publié dans Paillettes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : potins, people, eva longoria, pratique de lecture, série tv |

12 février 2008

Origami

En voyant ces boucles aux oreilles de Valérie, je n'ai pas pu résister : j'ai commandé le même modèle !

Ce sont des grues japonaises en origami et elles proviennent de chez Songe d'Elfe.  J'ai choisi deux papiers différents et Chiara m'a offert une des paires pour mon anniversaire (la rose).

Un cadeau original et poétique livré dans de très jolies boîtes également en origami !
f067e4d9b38d6ecc3d7d40e17f4968fb.jpg
f5c7e81d75eecfc32c0bb864c21d10a1.jpg
de3b07cab848fd939f75999661a0554d.jpg
6b47fe47cbd11bc62ebc702f17cbee0e.jpg
23a324cefc0672d848a73099e9484dd9.jpg
fa28580562aa405887c62fb90e53fb80.jpg
f5382f6efd5a1ae38dab3d042d739915.jpg

18:35 Publié dans Moi je moi-même | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bijoux |