Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08 mars 2010

Célébutantes

Célébutantes.jpgCélébutantes : comment se faire un prénom dans la jungle d'Hollywood ? de Amanda Goldberg et Ruthanna Hopper paru en 2010 chez J’ai lu.

À 26 ans, Lola Santisi souffre de ce que son psy appelle un « trouble de déficit de carrière », très fréquent chez les enfants de célébrités à Hollywood. Lola est la fille d’un réalisateur qui, après avoir remporté un Oscar au début de sa carrière, a tourné des films de commandes pour payer les factures qu’impose son train de vie. Mais là, il a l’espoir de remporter une deuxième statuette et ainsi faire remonter sa côte. La mère de Lola est une ancienne mannequin très branchée spiritualité orientale et amie du Grand Karl. Lola a un frère, Christopher qui s’essaye à la réalisation de films en tournant des clips musicaux. Quant à Lola, après des études abandonnées en cours de route dans différentes matières, elle a finalement trouvé son domaine de compétence : la mode.

Elle travaille désormais pour Julian, un ami styliste, et va essayer de placer une de ses créations sur le dos d’une actrice qui foulera le tapis rouge lors de la remise des Oscars. Lola est à J-7 de la cérémonie et la tâche semble plus qu’ardue ! Elle lutte pieds à pieds avec les grands noms de la mode (Versace, Chanel, Armani…) qui tous rêvent de voir leurs modèles portées par une actrice, si possible nominée dans une des catégories phares. Elle bataille principalement avec Adrienne Hunt, une Anglaise sans scrupule ni morale qui bosse pour Prada.

Lola passe donc la semaine à flatter des actrices avec toute la flagornerie dont elle peut faire preuve quitte à tomber dans l’humiliation. Elle doit notamment essayer de convaincre Olivia Cutter, une jeune femme qui a la particularité de parler d’elle-même à la troisième personne, qui fait des caprices et maltraite son entourage.

En plus de ses soucis professionnels, Lola est « acteurolique ». Les acteurs sont son pêchés mignons et elle succombe très – trop – souvent au charme de ces Narcisse modernes. Smith est l’un des ces acteurs imbus d’eux-mêmes, il a largué Lola par assistant interposé quand Lola, lui ayant donné la réplique dans un des films de son père, a reçu de très mauvaises critiques de la presse. Ces critiques risquaient d’entacher sa réputation, le pauvre chou ! Smith est donc l’acteur type : arrogant, égocentrique, séducteur impénitent dont l’arme fatale est de puiser sans vergogne dans les plus fameuses répliques romantiques de l’histoire du cinéma américain. C’est pourquoi, lors de cette semaine pré-Oscars, Lola aura fort à faire entre son travail, sa vie sentimentale et les angoisses de sa famille.

Un roman désopilant qui sonne plus vrai que nature, écrit à quatre mains par deux princesses hollywoodiennes qui connaissent ce milieu comme le fond de leur sac Birkin en autruche de chez Hermès. Amanda Goldberg est la fille du producteur Leonard Goldberg à qui l’on doit des films comme War Games, Les Nuits avec mon ennemi ou Charlie et ses drôles de dames et Ruthanna Hopper, la fille de l’acteur Dennis Hopper.

Elles ont su toutes deux éviter avec talent l’erreur de se comporter en Paris Hilton ou Nicole Ritchie, bref des héritières qui font tourner non-stop les rotatives de la presse people, en décrivant avec humour un monde de timbrés, de gens obnubilés par leur propre reflet, pour qui les Oscars est un évènement qui demande plus de préparation que le débarquement des Alliés en 44. Les auteurs parsèment leurs romans de vraies célébrités mais on se demande forcément qui se cache derrière la caricature de certains personnages qu’il est si délectable pour le lecteur, d’haïr !
Red Carpet.jpg

01:00 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : littérature américaine, chick lit, amanda goldberg, ruthanna hopper |

Les commentaires sont fermés.