Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16 juin 2010

Seizon life

Seizon life.jpgSeizon life de Nobuyuki Fukumoto et Kaiji Kawaguchi paru en 2005 chez Panini Manga (3 volumes).

Takeda est un homme d’âge mûr. Il est veuf. Sa femme est morte d’un cancer et sa fille a disparu depuis 14 ans. Il apprend qu’il souffre d’un cancer. Il est en phase terminale, il ne lui reste plus que six mois à un an à vivre. N’ayant plus rien qui le retient, il prépare son suicide quand un coup de fil l’interrompt. La police vient de retrouver un squelette, il s’agit de sa fille adolescente, Sawako.

La prescription pour meurtre est de 15 ans, il ne reste plus que six mois pour retrouver l’assassin de sa fille. Takeda se décide alors à se lancer à la poursuite du criminel, essayant de refaire le même parcours que sa fille mais tant de temps est passé que cela s’avère ardu voire impossible.

Cette enquête va peu à peu le rapprocher de sa fille défunte et il va prendre conscience avec regrets qu’il n’a pas été assez présent pour elle, qu’en voulant lui laisser de l’intimité, en la laissant vivre sa vie sans chercher à s’y intéresser, il s’en est lui-même exclu.

Un manga policier à l’intrigue aussi captivante qu’émouvante. En voulant retrouver le meurtrier de sa fille, Takeda essaye de compenser son absence et son indifférence au quotidien auprès d’elle quand elle était vivante. C’est dans cette quête du tueur qu’il prend la pleine mesure de son amour pour sa fille. D’homme pudique et distant, il devient entêté et rongé par un désir de vengeance.

Le trait réaliste et expressif de Kawaguchi se met parfaitement au service du scénario de Fukumoto. Certaines planches ont peu ou pas de dialogue, le dessin seul se suffit à lui-même et raconte l’histoire bien mieux que ne le feraient des dialogues abondants. Les personnages ont des personnalités bien campées et leurs visages laissent transparaître un large éventail d’émotions.
Seizon life-extrait-01.JPG
Cliquer sur l’image pour en découvrir un extrait (à lire dans le sens de lecture japonais).

08:56 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : manga |

Les commentaires sont fermés.