Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04 septembre 2011

Le Livre sans nom

littérature américaine,thriller,roman fantastiqueLe Livre sans nom paru en 2010 chez Sonatine (aussi disponible en poche).

Santa Mondega, une ville d’Amérique du Sud a le taux le plus important de salopards, voleurs, violeurs… au mètre carré. C’est une ville où la violence fait loi. C’est dans cette ville que l’inspecteur Jensen est envoyé. Lui, sa spécialité c’est le paranormal. Il faut dire que rien n’est normal dans cette ville qui assiste tous les cinq ans à une éclipse de lune. Il fait équipe avec un inspecteur local, méprisé par ses collègues car il pourchasse un tueur en série qui assassine de façon particulièrement atroce toute ses victimes.

Ce tueur, The Bourbon Kid, cinq ans plus tôt, a fait plus de 300 morts dans la ville. Tout le monde espère qu’il est mort mais l’inspecteur est persuadé qu’il est de nouveau en ville. Les deux détectives se rendent compte rapidement que toute l’affaire tourne autour d’une pierre précieuse volée dans un monastère et d’un livre, le Livre sans nom. Chaque personne qui a eu la pierre entre les mains ou a lu le livre est assassiné. Il reste peu de temps avant la prochaine éclipse de lune, les meurtres se multiplient déjà et la violence se déchaine à nouveau dans Santa Mondega.

Quelle histoire que ce roman ! Impossible de le lâcher avant d’avoir lu la dernière page ! Ça démarre comme un western, lorgne vers le thriller et plonge dans le fantastique. Comme la signale la quatrième de couverture, c’est vraiment un « équivalent littéraire aux films de Quentin Tarentino, de John Carpenter, de Roberto Rodriguez ».

Le roman est bourré de référence cinématographique, l’écriture est très visuelle, les méchants sont très méchants et les gentils… ben, les gentils, y’en a pas beaucoup ! Ça tue dans tous les coins, ça assassine comme on respire, c’est vraiment du cinéma en littérature, c’est très jouissif !

Bien sûr on ne peut que se poser la question : qui se cache derrière l’auteur anonyme de ce roman. Un réalisateur connu ? Un acteur célèbre ? Un obscur fan de cinéma avec une imagination débridée ? Vivement que je mette la main sur la suite de cette OLNI (Objet Littéraire Non Identifié) !

Vous voulez en lire un extrait ?
littérature américaine,thriller,roman fantastique

19:37 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : littérature américaine, thriller, roman fantastique |

Les commentaires sont fermés.