Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30 septembre 2011

Le Portrait du mal

littérature britannique,roman fantastiqueLe Portrait du mal de Graham Masterton paru en 2010 chez Milady.

Vincent Pearson est un galeriste new yorkais qui a eu une vie plutôt facile jusque-là. C’est l’hériter d’une riche famille et sa collection d’œuvres d’art, notamment de tableaux du 19ème siècle, est réputée. Dans cette collection se trouve un tableau en particulier, un portrait de famille de l’artiste Waldegrave, un ami d’Oscar Wilde, versé dans l’occultisme. Sa peinture est médiocre mais doit absolument rester dans la famille. Comme son père avant lui, Vincent respecte le vœu de son grand-père, mettant le compte de cette lubie sur la superstition.

Mais un jour, une certaine Cordelia Gray se présente à la galerie, elle veut absolument acheter le tableau quel qu’en soit le prix. Cette femme magnifique et sans âge trouble tellement l’assistant de Vincent Pearson qui la reçoit qu’il la voit en dehors du travail, l’invitant à dîner puis, plus tard, chez lui.

Quand Edward ne se présente pas au travail après le week-end, Vincent s’inquiète, d’autant plus que la porte de la galerie est déverrouillée. À priori, rien ne manque, à part l’assistant. En allant chez lui, Vincent découvre son cadavre. Edward est mort depuis moins de 48h mais son corps est dans un état de putréfaction avancée comme le serait un corps mort depuis 10 jours en été alors que nous sommes à quelques jours de Noël.

Petit à petit, un faisceau d’évènements, tous plus difficiles à croire pour l’homme terre à terre qu’est Vincent le pousse à se pencher sur l’histoire de ce portrait de famille et sur la famille à qui appartenait ce tableau à la fin du 19ème siècle.

Un roman fantastique captivant qui rend hommage au fameux roman d’Oscar Wilde Le Portrait de Dorian Gray. L’histoire est originale est très bien amenée. Attention tout de même, il faut avoir la cœur bien accroché car c’est vraiment un livre d’horreur et pas seulement une histoire de fantômes.

Vous voulez en lire un extrait ?
littérature britannique,roman fantastique,graham masterton

10:17 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : littérature britannique, roman fantastique, graham masterton |

Les commentaires sont fermés.