Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30 septembre 2011

Le Portrait du mal

littérature britannique,roman fantastiqueLe Portrait du mal de Graham Masterton paru en 2010 chez Milady.

Vincent Pearson est un galeriste new yorkais qui a eu une vie plutôt facile jusque-là. C’est l’hériter d’une riche famille et sa collection d’œuvres d’art, notamment de tableaux du 19ème siècle, est réputée. Dans cette collection se trouve un tableau en particulier, un portrait de famille de l’artiste Waldegrave, un ami d’Oscar Wilde, versé dans l’occultisme. Sa peinture est médiocre mais doit absolument rester dans la famille. Comme son père avant lui, Vincent respecte le vœu de son grand-père, mettant le compte de cette lubie sur la superstition.

Mais un jour, une certaine Cordelia Gray se présente à la galerie, elle veut absolument acheter le tableau quel qu’en soit le prix. Cette femme magnifique et sans âge trouble tellement l’assistant de Vincent Pearson qui la reçoit qu’il la voit en dehors du travail, l’invitant à dîner puis, plus tard, chez lui.

Quand Edward ne se présente pas au travail après le week-end, Vincent s’inquiète, d’autant plus que la porte de la galerie est déverrouillée. À priori, rien ne manque, à part l’assistant. En allant chez lui, Vincent découvre son cadavre. Edward est mort depuis moins de 48h mais son corps est dans un état de putréfaction avancée comme le serait un corps mort depuis 10 jours en été alors que nous sommes à quelques jours de Noël.

Petit à petit, un faisceau d’évènements, tous plus difficiles à croire pour l’homme terre à terre qu’est Vincent le pousse à se pencher sur l’histoire de ce portrait de famille et sur la famille à qui appartenait ce tableau à la fin du 19ème siècle.

Un roman fantastique captivant qui rend hommage au fameux roman d’Oscar Wilde Le Portrait de Dorian Gray. L’histoire est originale est très bien amenée. Attention tout de même, il faut avoir la cœur bien accroché car c’est vraiment un livre d’horreur et pas seulement une histoire de fantômes.

Vous voulez en lire un extrait ?
littérature britannique,roman fantastique,graham masterton

10:17 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : littérature britannique, roman fantastique, graham masterton |

27 septembre 2011

La reliure est (vraiment) un art

Voici une des reliures des plus extraordinaires ! On la doit à l’atelier de Suenonius Mandelgreen établi à Middelburg dans les Pays-Bas au 18ème siècle.art,livre

Cette reliure cache à l’intérieur une bibliothèque miniature avec ses livres reliés miniatures sur leurs petites étagères.

art,livre

art,livre

Ce livre particulièrement précieux appartient aux collections de la bibliothèque nationale des Pays-Bas.

01:05 Publié dans Art | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : art, livre |

24 septembre 2011

Dôme

littérature américaine,science-fiction

littérature américaine,science-fiction

Dôme de Stephen King paru en 2011 chez Albin Michel.

C’est la fin de l’été dans la charmante petite ville de Chester’s Mill dans le Maine. Tous les habitants vaquent à leurs occupations habituelles quand, subitement, un dôme infranchissable et invisible s’abat sur la ville. Ce dôme provoque de nombreux décès tant chez les humains (des personnes coupées en par le dôme, des voitures qui s’écrasent dessus…) que chez les animaux (les oiseaux se cognent dessus en plein vol…). Passé l’effroi vient la stupeur, les habitants veulent comprendre ce qui leur arrive et pourquoi.

Rapidement, l’armée est dépêchée sur place et tente sans succès de briser ce dôme. Un homme, ancien soldat, cuisinier pour le restaurant local mais nouvel habitant haï par certains, est nommé responsable de la ville mais le deuxième conseiller, Jim Rennie, vendeur de voitures et maire officieux de la ville ne l’entend pas de cette oreille et voit dans cette calamité, un bienfait. Cet homme dévot veut être le sauveur de la ville et ses penchants autocratiques s’exacerbent sous la pression jusqu’à devenir le dictateur d’une communauté apeurée, littéralement isolée du reste du monde.

Se dessine alors deux clans, ceux qui reconnaissent la légitimité de Dale Barbara, réintégré dans l’armée et promu colonel par le président Obama et ceux qui suivent Big Jim Rennie par crainte du pouvoir de nuisance de l’homme, qui sait manipuler les foules, ou par opportunisme.

Quelle joie de retrouver Stephen King au meilleur de sa forme ! J’avais commencé L’Histoire de Lisey mais je n’avais pas réussi à rentrer dans le récit. J’avais donc abandonné en mettant ça sur le compte d’un manque d’inspiration de l’auteur après l’accident où il a frôlé la mort.

Mais je m’étais trompée, les deux volumes de Dôme le prouve ! Dans cette histoire, Stephen King met littéralement ses personnages sous cloche et les regarde se débattre avec leurs peurs et leurs passions. C’est vraiment un auteur « entomologiste » de l’humain qui dissèque le pire et le meilleur d’entre nous tout en restant très divertissant. Car cette histoire est particulièrement intrigante et qui captive totalement. Un huis-clos vraiment angoissant !

Vous voulez en lire un extrait ?
littérature américaine,science-fiction,stephen king

15:57 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : littérature américaine, science-fiction, stephen king |

21 septembre 2011

Pratique de lecture chez les people -63

potins,people,alexander skarsgard,lecture
Alexander Skarsgard, acteur de ma série adorée True Blood.
 
potins,people,alexander skarsgard,lecture
Thomas L. Friedman, Hot, Flat, and Crowded: Why We Need a Green Revolution and How It Can Renew America.

Dans cet essai, Friedman étudie les liens entre le réchauffement climatique et la course à l’énergie et que, sur ce sujet, les américains doivent montrer l’exemple non seulement pour le futur de la planète mais aussi pour celui des États-Unis notamment pour revivifier leur économie et retrouver une place de leader international.

Cet essai est disponible en français.

20:47 Publié dans Paillettes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : potins, people, alexander skarsgard, pratique de lecture, série tv |

19 septembre 2011

Train d’enfer pour un ange rouge

littérature française,roman policierTrain d’enfer pour un ange rouge de Franck Thilliez paru en 2011 chez Pocket.

Six mois après l’enlèvement de sa femme alors qu’il est toujours sans nouvelle d’elle, le commissaire Franck Sharko est envoyé enquêter sur un meurtre particulièrement barbare aux environs de Paris.

Le cadavre d’une femme a été retrouvé, torturée, suppliciée dans une mise en scène extrêmement éprouvante pour les policiers arrivés sur les lieux. Cette mort, bientôt suivie d’une deuxième, toujours aussi horrible, oriente les enquêteurs vers les milieux sado-masochistes où les pratiques les plus atroces et immorales sont la norme.

Le tueur, très intelligent, semble pourtant avoir toujours un coup d’avance sur les policiers mais c’était sans compter la ténacité du commissaire Sharko qui va plonger au plus profond de la perversité humaine dans cette affaire.

Le premier polar publié de Franck Thilliez. Celui-ci a beaucoup travaillé son style qui est inventif même si pour cela les dialogues manquent de naturel. Cette histoire est sombre à souhait et machiavélique à tel point que le lecteur est fasciné et anxieux de découvrir la fin !

Vous voulez en lire un extrait ?
littérature française,roman policier,franck thilliez

11:40 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : littérature française, roman policier, franck thilliez |

15 septembre 2011

Pratique de lecture chez les people -62

potins,people,Kellan Lutz,lecture
Kellan Lutz, acteur de Twilight, s’est choisi un coin insolite pour bouquiner !
 
potins,people,Kellan Lutz,lecture
Steven B. Green, Dennis LaValle et Chris Illuminati, Assholeology: The Science Behind Getting Your Way - and Getting Away with it.

Être un vrai connard est un art. Pour cela il faut être arrogant tout en étant confiant ; sarcastique mais aussi sincère. Beaucoup d’hommes et non des moindres ont échoué misérablement. C’est pour cela qu’il existe ce livre : un guide qui permet au lecteur de découvrir les astuces pour être un connard et les bénéfices qu’il peut en retirer. Un livre humoristique qui pastiche les livre de développement personnel qui sont si à la mode.

14:29 Publié dans Paillettes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : potins, people, kellan lutz, pratique de lecture, cinéma |

12 septembre 2011

Yotsuba

mangaYotsuba de Kiyohiko Azuma paru en 2006 chez Kurokawa (9 volumes à ce jour).

Yotsuba est une petite fille de 6 ans qui emménage en ville avec son père. Avec sa façon si particulière  d’être, à la fois espiègle et naïve, elle réussit à séduire la famille qui habite à côté de chez elle et s’incruste comme seuls peuvent le faire les enfants pleins de vie. On suit dons les petites aventures du quotidien de Yotsuba qui découvre la ville pour la première fois.

Ce sont des histoires drôles, tendres, qui sonnent toujours justes. Cette série de manga est un vrai délice qui ravira les adultes comme les enfants. Je l’ai d’ailleurs conseillé à un jeune lecteur dont la maman est lectrice de mangas, genre qui ne l’intéressait pas du tout ! Et bien, il a adoré. C’est qu’on rigole bien en lisant Yotsuba !

D’un point de vue graphique, je trouve cela épatant. Les décors sont très réalistes, on ressent bien l’atmosphère des lieux, le climat, l’ambiance et les mimiques de la petite facétieuse qui elle, est dessiné dans un style plus comique, sont à croquer.

Faites-vous plaisir et faites plaisir à vos enfants : lisez Yotsuba !

manga

manga
Cliquer sur les images pour en découvrir un extrait (à lire dans le sens de lecture japonais).

manga

manga

08:18 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : manga |