Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31 octobre 2011

Pratique de lecture chez les people -67

potins,people,hilary duff,lecture
Hilary Duff.
 
 potins,people,hilary duff,lecture
Chris Cleave, Incendiary.

Lors d’un attentat suicide pendant un match de football à Londres, une femme perd son enfant de 4 ans et son mari. Mais cet attentat n’est que le début. Avec une voix emprunt de chagrin, de compassion mais aussi d’humour, cette femme écrit une longue lettre à Ben Laden pour essayer de trouver un sens à son deuil.

Ce livre est disponible en français.

07:30 Publié dans Paillettes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : potins, people, hilary duff, pratique de lecture, cinéma |

29 octobre 2011

Envies de fraises

littérature américaine,chick litEnvies de fraises de Jennifer Weiner paru en 2009 chez Pocket.

Onze mois dans la vie de quatre femmes à Philadelphie. Becky, Ayinde et Kelly se sont rencontrées à un cours de yoga prénatal. Toutes les trois sont de milieux très différents mais lorsqu’Ayinde manque d’accoucher sur son tapis de yoga, les trois femmes deviennent inséparables.

Becky est chef dans un restaurant. Si elle est très heureuse en ménage avec son époux médecin et ravie par sa grossesse, elle est un peu complexée par son surpoids et déteste sa belle-mère, une vraie harpie.

Ayinde est une jeune femme brillante, journaliste avant d’épouser un joueur de basket très connu. Ayinde a été élevée dans un cadre très favorisé mais avec des parents absents. Elle a plus de souvenirs de sa nounou que de sa mère, mannequin, une femme assez égocentrique.

Kelly, au contraire, est de condition très modeste. Sa mère étant alcoolique, c’est elle qui s’est occupée de ses nombreux frères et sœurs. Marquée par son enfance, elle est devenue une femme très attachée aux choses matérielles et pour qui la réussite professionnelle n’est pas en option.

Et puis, il y a la quatrième femme, Lia. Peu à peu son histoire se révèle et elle entre dans la vie des trois amies. Lia est une actrice assez connue, mariée à un acteur, qui revient dans sa ville natale après le décès de son nouveau-né. Sa douleur est telle qu’elle ne peut la formuler et commence à suivre Becky lorsque celle-ci est enceinte car elle n’arrive pas à faire le deuil de son enfant.

Ces quatre femmes vont se soutenir, se remonter le moral, partager les bons et les mauvais moments de la grossesse et de la maternité.

Une chick lit’ qui m’a l’air très réaliste, l’auteur traite avec sensibilité et humour le sujet en créant de jolis portraits de femmes. Des femmes fragiles, désorientées, en colère et solidaires, unies malgré leurs différences et leurs épreuves respectives.

Vous voulez en lire un extrait ?
littérature américaine,chick lit
Jennifer Weiner fait partie de ses auteurs de chick lit’ qui abordent des questions graves tout en conservant une dose d’humour et de légèreté propre au genre. À noter que Jennifer Weiner est également l’auteur de Chaussure à son pied, un roman émouvant sur la rivalité entre deux sœurs adapté au cinéma par Curtis Hanson avec Cameron Diaz et la toujours excellente Toni Collette ainsi que Shirley MacLaine.
 
littérature américaine,chick lit

09:28 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : littérature américaine, chick lit, jennifer weiner |

27 octobre 2011

Pulp Fiction

Le photographe américain Thomas Allen construit des dioramas qu’il prend en photo ensuite, créant des histoires grâce aux couvertures de romans de gare (« pulp fiction » ou « pulp novel » en anglais) qu’il découpe et met en scène. C’est un peu kitsch mais très drôle. On a l’impression de voir des scènes tirés de films de l’âge d’or d’Hollywood !
art,livre
Lure, 2004.
art,livre
Heel, 2005.
art,livre
Hindsight, 2006.
art,livre
Tangle, 2008.

10:46 Publié dans Art | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : art, livre |

24 octobre 2011

Livres à emporter

Quand la bibliothèque du Congrès aux États-Unis décide de s’équiper d’un bibliobus, il est forcément à l’échelle de cette  très très mais alors très très grosse bibliothèque !
bibliothèque
bibliothèque

02:38 Publié dans Boulot boulot | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bibliothèque |

22 octobre 2011

Hanté et La Conspiration des fantômes

littérature britannique,roman fantastiquelittérature britannique,roman fantastiqueHanté et La Conspiration des fantômes de James Herbert paru en 2010 chez Milady.

David Ash est enquêteur pour l’Institut de Recherches Métapsychiques. Pourtant, il ne croit pas au surnaturel et s’évertue à dénoncer les charlatans et/ou les illuminés qui prolifèrent sur le terreau du paranormal.

Il est envoyé à Edbrook, un manoir de la campagne anglaise car les propriétaires sont persuadés d’être hantés et ont fait appel à l’Institut pour avoir des réponses.

Au manoir, il est accueilli par la famille Marielle, Robert, Simon et Christina, trois frères et sœur qui habitent le manoir avec leur tante Miss Tess Webb qui est aussi leur gouvernante et s’occupe d’eux depuis la mort de leurs parents quand ils étaient jeunes.

D’abord sceptique, David assiste à des évènements inexplicables que son rationalisme combat farouchement. Il est troublé tant par l’atmosphère des lieux que par Christina et révèle peu à peu pourquoi il s’intéresse au paranormal. En effet, très jeune, il a été confronté à la mort. Sa sœur et lui sont tombés dans un torrent, il a été sauvé mais pas sa grande sœur.

Pendant qu’il affronte ses démons et ceux du manoir, une collègue médium, Edith, ressent du danger autour de David et va tout faire pour l’avertir.

Trois ans après les évènements d’Edbrook qui l’ont particulièrement affecté, David est envoyé enquêter sur une hantise dans le sud-est de l’Angleterre. En arrivant dans la petite bourgade de Sleath, David expérimente un phénomène paranormal : il évite un enfant sur la route, il croit l’avoir percuté mais l’enfant s’est volatilisé. Son scepticisme, même ébranlé par son expérience passée, met ça sur le compte de son imagination.

En arrivant à Sleath, les habitants se montrent particulièrement peu accueillants et se méfient de David. Il est envoyé à la demande du pasteur local car une de ses ouailles est persuadée que son petit garçon, noyé dans sa baignoire quelques semaines auparavant, lui rend visite.

En enquêtant, David découvre que cette femme n’est pas la seule à voir des esprits, que tout le village est concerné et que la multiplication de ces apparitions annonce une manifestation funeste de grande ampleur.

Deux romans fantastiques à lire absolument dans l’ordre ce que je n’ai pas fait à mon grand regret ! Les histoires sont palpitantes et on découvre peu à peu la personnalité torturée du héros que son passé hante (littéralement !)

Vous vous en lire un extrait ?
littérature britannique,roman fantastique,james herbert

11:25 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : littérature britannique, roman fantastique, james herbert |

21 octobre 2011

Que faire pour gérer sa PAL ?

Vous avez une pile de livres à lire (PAL) qui s’empile sur votre commode ou votre table de chevet ? Voici une bibliothèque très originale créée par Niko Economidis, un designer américain. Cette bibliothèque s’appelle « Read/Unread bookshelf », d’un côté vous mettez les livres à lire et de l’autre les livres lus. Les livres sont tenus par une sangle qui agit comme une balance et toute la difficulté est de garder l’équilibre entre les deux !
design,livre

02:17 Publié dans Art | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : design, livre |

19 octobre 2011

Pratique de lecture chez les people -66

potins,people,katherine heigl,lecture
Katherine Heigl.
 
potins,people,katherine heigl,lecture
Rhoda Janzen, Mennonite in a Little Black Dress: A Memoir of Going Home.

Peu de temps après ses 40 ans, le monde de l’auteur est complètement chamboulé : son mari depuis 15 ans l’abandonne pour Bob, un type rencontré sur gay.com et dans la même semaine, elle a un accident de voiture. Ayant besoin d’un endroit pour se reposer et recoller les morceaux de sa vie, Rhoda fait ses valises, traverse le pays et retourne dans sa famille qui appartient à la communauté mennonite (un mouvement religieux protestant plutôt austère) où elle est accueillie à bras ouverts avec de nombreux conseils pour l’aider à se remettre comme d’épouser son cousin puisqu’il possède un tracteur !

09:08 Publié dans Paillettes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : potins, people, katherine heigl, pratique de lecture, série tv |