Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31 mars 2012

La Librairie des ombres

litt"rature danoise,roman fantastique,Mikkel BirkegaardLa Librairie des ombres de Mikkel Birkegaard paru en 2010 chez Fleuve Noir (aussi disponible en poche).

Jon Campelli, un jeune et brillant avocat de Copenhague, enterre son père. Celui-ci, propriétaire d’une libraire, est mort dans d’étranges circonstances. Jon n’avait plus aucun contact avec son père depuis que celui-ci l’a placé dans une famille d’accueil alors qu'il était enfant après le suicide de sa mère.

Mais ce décès l’intrigue tellement qu’il commence à essayer de comprendre le monde dans lequel vivait son père. Un monde où certaines personnes ont le pouvoir d’influencer leurs auditeurs en lisant un texte et où d’autres peuvent entrer dans l’esprit des gens quand ils lisent. Dans ce monde, les livres sont des armes puissantes et une mystérieuse société secrète utilise ces capacités insoupçonnées pour le profit de ses membres.

Jon, aidé par les amis de son père, fervents bibliophiles, décide de combattre ceux qui sont probablement coupables du meurtre de son père.

Un roman fantastique qui, sur le papier, avait tout pour me plaire (mystère, bibliothèque…) mais qui au final m’a peu captivée. J’ai lu ce roman avec beaucoup de peine, ayant du mal à rentrer dedans. Il est tout à fait possible que je sois passée à côté de ce roman et qu’il est en fait très bien. À essayer pour ceux qui sont curieux de se faire un avis malgré mes réticences à cette lecture.

Vous voulez en lire un extrait ?
littérature danoise,roman fantastique,mikkel birkegaard

13:58 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : littérature danoise, roman fantastique, mikkel birkegaard |

28 mars 2012

Pratique de lecture chez les people -83

potins,people,eva longoria,lecture
Eva Longoria, l’actrice de la série Desperate Housewives dont c’est la dernière saison.

potins,people,eva longoria,lecture,série tv
Andrea Lavinthal & Jessica Rozler, Friend or Frenemy?: A Guide to the Friends You Need and the Ones You Don't.

Écrit pour les femmes dont la tranche d’âge se situe entre 13 ans et la trentaine, ce livre étudie les règles et l’étiquette qui prévalent dans les relations amicales à notre époque. Dans un style qui évoque le magazine Cosmopolitan (l’une des auteurs en est une des rédactrices), elles analysent tout ce qui concerne l’amitié de comment devenir une meilleure amie, comment gérer une amie-ennemie (le genre de personne qui est très amicale avec vous quand vous êtes là mais qui n’hésite pas à vous poignarder dans le dos, à vous utiliser ou à vous mépriser) à comment surmonter une rupture entre amies.

16:50 Publié dans Paillettes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : potins, people, eva longoria, pratique de lecture, série tv |

27 mars 2012

Pratique de lecture chez les people -82

potins,people,emma Watson,lecture
Emma Watson (l’interprète d’Hermione Granger dans les Harry Potter).

potins,people,emma Watson,lecture
Jack Canfield, Chicken Soup for the Soul.

L’auteur propose dans ce livre de développement personnel plusieurs histoires particulièrement inspirantes et réconfortantes.

Ce livre disponible en français.

04:43 Publié dans Paillettes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : potins, people, emma watson, pratique de lecture, cinéma |

25 mars 2012

Le Choix vous appartient

littérature américaine,roman policier,Dean KoontzLe Choix vous appartient de Dean Koontz paru en 2009 chez Lattès (aussi disponible en poche).

Billy Wiles est barman dans une petite ville de Californie. Il a une vie très monotone entre son travail dans une taverne et ses loisirs : le travail du bois et la rénovation de sa maison. Mais cet homme tranquille, autrefois écrivain, est un homme meurtri : sa fiancée est dans le coma depuis 4 ans et il a vécu un drame familial dans son enfance.

Un soir, en sortant de son travail, il trouve une note sur son pare-brise : « Si vous ne montrez pas ce billet à la police et qu’elle n’intervient pas, je vais tuer une jolie enseignante blonde, quelque part dans le comté de Napa. Mais si vous montez ce billet aux policiers, c’est une vieille dame très active dans des œuvres de charité que je vais tuer. Vous avez six heures pour décider. Le choix vous appartient ».

Inquiet, Billy décide de présenter ce billet à son ami Lanny Olsen, agent de police, qui le rassure en lui affirmant que cela doit être une blague. Malheureusement, quand Lanny le retrouve le lendemain, une enseignante a bien été assassinée et le soir même, Billy trouve un autre mot sur son pare-brise…

Koontz est plus connu pour ses romans fantastiques, qui n’ont pas la qualité de ceux d’un Stephen King à mon goût, car je trouve qu’ils manquent de nuances, ses personnages étant trop tranchés et ne possèdent pas la subtilité de ceux de King.

Dans ce roman policier, ce qui est un défaut mineur de Koontz dans ses romans fantastiques, est ici accru. L’histoire est intrigante mais sans plus, cela manque de souffle et d’originalité.

Vous voulez en lire un extrait ?
littérature américaine,roman policier,dean koontz

20:36 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : littérature américaine, roman policier, dean koontz |

22 mars 2012

État critique

littérature américaine,thriller,Robin CookÉtat critique de Robin Cook paru en 2008 chez Albin Michel (aussi disponible en poche).

Une épidémie foudroyante de staphylocoque doré résistant à certains antibiotiques emporte des patients soignés pour des raisons médicales de confort ou dans le cadre d’opérations assez bénignes dans trois cliniques spécialisées de Manhattan. Ces cliniques appartiennent au Dr Angela Dawson et cette épidémie, qu’aucun des moyens drastiques mis en place n’enrayent, l’inquiète énormément à deux semaines de l’introduction en bourse de sa compagnie. Si cette épidémie dure, les blocs opératoires seront fermés, l’argent ne rentrera pas dans les caisses et si cela fuite dans la presse, Angela est ruinée et ses investisseurs seront très mécontents.

Le Dr Laurie Montgomery se fait beaucoup de souci par rapport à ces infestions. Ayant autopsié plusieurs décès dus à des staphylocoques, elle a pu en constater la dangerosité. Elle est d’autant plus concernée par ce problème que son époux, le Dr Jack Stapelton envisage de se faire opéré du genou dans une de ces trois cliniques mises en cause.

Pressée par le temps – elle n’a qu’une semaine pour convaincre Jack de reporter son opération – elle va enquêter pour comprendre ce qui se cache derrière la virulence de ce staphylocoque et pourquoi il ne tue que certains patients de ces cliniques en particulier.

Un thriller médical par un spécialiste du genre. Malheureusement, l’intrigue est moins enlevée que dans certains de ses précédents romans mais cela n’enlève rien à l’intérêt du sujet qui est de dénoncer la mainmise du monde des affaires sur le secteur de la santé qui se fait au détriment du patient, ce sujet étant le cheval de bataille de l’auteur, ancien médecin lui-même.

Vous voulez en lire un extrait ?
littérature américaine,thriller,Robin Cook

04:27 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : littérature américaine, thriller, robin cook |

19 mars 2012

Une tour de livres

L’artiste slovaque Matej Kren réalise des sculptures en livres et en a installé une particulièrement impressionnante dans un lieu adéquate pour ce type d’œuvres, la bibliothèque municipale de Prague !
art,livre,bibliothèque
art,livre,bibliothèque
Matej Kren, Idiom, 1998.

En utilisant des miroirs, l’artiste crée l’illusion d’une tour de livre sans fin.

13:21 Publié dans Art | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : art, livre, bibliothèque |

17 mars 2012

Les Radley

littérature britannique,roman fantastique,Matt HaigLes Radley de Matt Haig paru en 2010 chez Albin Michel.

Dans une banlieue proprette et tout à fait respectable en Angleterre, vit la famille Radley. Peter, le père, est médecin généraliste ; sa femme, Helen, est mère au foyer, membre du club de lecture local ; leurs deux enfants, Rowan et Clara sont adolescents et vont au lycée du coin.

Leur existence est assez morne, très tranquille. Peter et sa femme se sont éloignés l’un de l’autre, il va à son travail en prétendant s’y intéresser ; Helen a l’impression de jouer un rôle ; Rowan est pris par les affres de l’adolescence boutonneuse, écrit des poèmes et aime en secret une camarade de classe pendant qu’il est le souffre-douleur de garçons de son école et Clara a décidé de devenir végétalienne car elle est très investie dans la défense des animaux.

Sauf que les Radley ne sont pas une famille aussi banale qu’on pourrait le penser au premier abord. Car cette famille bien sous tout rapport, névrosée comme n’importe quelle autre, est une famille de vampires, ce que Rowan et Clara ignoraient.

Mais un jour les ados dérapent et pour couvrir le méfait, Peter fait appel à son frère, un vampire pratiquant et sans moral pour les aider à dissimuler l’affaire. Mais l’arrivée de Will et l’arrêt du régime stricte des Radley va bouleverser leur existence.

Une lecture sympathique mais pas transcendante, j’ai eu beaucoup de mal à m’intéresser aux histoires des Radley. Je l’ai lu jusqu’au bout mais sans grand plaisir ni frisson, on reste sur sa faim avec une impression d’univers inachevé.

Vous voulez en lire un extrait ?
littérature britannique,roman fantastique,matt haig

14:13 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : littérature britannique, roman fantastique, matt haig |