Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28 avril 2012

La Trilogie de la Lune

littérature française,science-fiction,Jean HeliotLa Trilogie de la Lune de Jean Heliot paru en 2011 chez Mnémos.

Avec cette trilogie, Jean Heliot imagine le monde du 19ème siècle aux années 50 en passant par les années 30 après la colonisation de la Lune grâce à des extra-terrestres appelé Ishkiss qui ont apporté leur connaissance et en les combinant avec les connaissances humaines en mécanique ont permis de modifier le cours de l’histoire.

Dans La Lune seule le sait, nous sommes à la fin du 19ème siècle, Napoléon III règne en dictateur sur l’Europe entière grâce à un partenariat avec les Ishkiss. La Lune a été transformée en lieu de villégiature pour gens fortunés grâce à l’envoi de bagnards qui y vivent dans des conditions révoltantes. Le plan de Napoléon III est de se servir de la Lune comme base arrière pour partir à la conquête de nouvelles planètes. Sur Terre, des résistants menés par Victor Hugo envoient Jules Verne sur la Lune pour que celui-ci retrouve Louise Michel qui y est prisonnière. Grâce à elle et à ses qualités de meneuses d’hommes, ils espèrent prendre le pouvoir sur la Lune en convainquant les Ishkiss du danger du projet de Napoléon III.

Dans La Lune n’est pas pour nous, Léo Malet est un petit voyou qui a grandi dans un bidonville parisien après la défaite de la France lors de la Guerre Totale où les Allemands, grand vainqueurs, ont prélevé des grands monuments nationaux pour les installer en Allemagne et détournent l’électricité pour se rembourser de la guerre. Sauvé par Albert Londres qui l’a envoyé sur la Lune, Léo Malet est renvoyé sur Terre pour contrer le projet d’Hitler de détruire la Lune dont les habitants sont jalousés par l’Europe entière. Il est vrai que le modèle utopiste de Louise Michel a porté ses fruits sur la Lune où les habitants travaillent avec plaisir au bien-être général alors qu’en Europe, la vie est particulièrement difficile.

Et enfin, dans La Lune vous salue bien, nous sommes aux États-Unis dans les années 50. Le président Eisenhower vient d’être abattu à Dallas par le jeune Elvis Presley. Boris Vian y est envoyé pour assassiner celui qui se cache derrière le projet d’inoculer un animalcule dérivé de la technologie Ishkiss qui aura pour conséquence de rendre les populations dépendantes des États-Unis (le monde entier depuis qu’ils ont libéré l’Europe des nazis) malléables à merci. Mais Boris Vian met les pieds dans un complot particulièrement retors dont il aura du mal à comprendre la véritable portée.

Ces trois romans, dont la couverture de la trilogie est un hommage à Jules Verne et aux éditions Hetzel, sont un vrai délice à lire.
littérature française,science-fiction,Jean Heliot
Jules Vernes, L'Ile mystérieuse, édition de 1875.

C’est érudit et l’auteur détourne l’Histoire avec talent pour nous emmener à la suite de ses personnages illustres ou issus de la fiction. À chaque roman, l’auteur adapte son style selon son inspiration : Jules Verne pour le premier roman, les romans d’aventure pour le deuxième et les romans de gare d’espionnage pour le troisième.

C’est très amusant et les clins d’œil aux lecteurs sont particulièrement bien intégrés au récit. Il y en a d’ailleurs tellement que je suis sûre de ne pas les avoir tous remarqués ! En plus de l’indéniable côté divertissant de ces romans, l’auteur développe des idées utopistes auxquelles on ne peut qu’être très sensible en ces temps de crise.

Je suis très contente d’avoir découvert cet auteur et je me suis régalée à la lecture de cette trilogie et je suis ravie que la magnifique couverture, pour laquelle j’ai eu un véritable coup de cœur esthétique, s’accorde si bien avec le contenu.

Vous voulez en lire un extrait ?
littérature française,science-fiction,jean heliot

12:59 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : littérature française, science-fiction, jean heliot |

26 avril 2012

Pratique de lecture chez les people -86

potins,people,Rihanna,lecture
La chanteuse Rihanna.

potins,people,Rihanna,lecture
Ellen Von Unwerth, Omahyra And Boyd.

Un beau-livre de la photographe Ellen Von Unwerth. Après une carrière de mannequin, elle devient photographe pour différents magazines de mode.

15:52 Publié dans Paillettes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : potins, people, rihanna, pratique de lecture, musique |

25 avril 2012

Tout en couleur

Le livre est au centre de l’artiste américaine Tauba Auerbach mais je dois dire que cette œuvre me touche particulièrement, ce livre-sculpture ravit mon goût pour les couleurs !
art,livre
art,livre
art,livre
Tauba Auerbach, RGB Colorspace Altas, 2011.

13:44 Publié dans Art | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : art, livre |

22 avril 2012

Pratique de lecture chez les people -85

potins,people,shia labeouf,lecture
Shia LaBeouf (un abonné de mes « Pratique de lecture » ici et  !).

potins,people,shia labeouf,lecture
John Brady, Bad Boy: The Life and Politics of Lee Atwater.

Un documentaire sur la vie de Lee Atwater, conseiller des présidents Reagan et Bush senior. Ses stratégies politiques et ses tactiques de campagnes électorales lui ont valu l’image de "bad boy" à Washington.

05:38 Publié dans Paillettes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : potins, people, shia labeouf, pratique de lecture, cinéma |

19 avril 2012

Livres suspendus

art,livre

Entrée du musée d’art moderne d’Istanbul.

22:33 Publié dans Art | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : art, livre |

17 avril 2012

L’Œil de la lune

littérature américaine,roman fantastiqueL’Œil de la lune paru en 2011 chez Sonatine (aussi disponible en poche).

Nous voici de nouveau à Santa Mondega, un an après la tuerie commise par le Bourbon Kid. Quelques personnes ont été épargnées par le déchainement de violence pendant l’éclipse de lune et on retrouve dans ce volume Peto, le jeune moine, seul survivant de son monastère ; Dante et sa copine et, bien sûr le Bourbon Kid dont on apprendra un peu plus sur son origine si mystérieuse.

La pierre que révèrent les moinesd’Hubal, l’œil de la lune, est au centre de toutes les convoitises. Une momie égyptienne ressuscitée du nom de Ramsès Gaius a pris la poudre d’escampette du musée d’art de la ville et cherche a récupérer la pierre qui lui appartenait autrefois mais le Bourbon Kid est sur sa trace également car cette pierre possède des pouvoirs très puissants.

Et de nouveau, la ville de Santa Mondega va être plongée dans un bain de violence entre les différentes factions en place (les vampires, les loups-garous…). Mais aussi une étrange unité d’élite dont l’objectif est d’éliminer le Bourbon Kid. Y’aura-t-il assez de survivants pour le dernier tome de cette trilogie ?

On retrouve avec délice le style cinématographique et l’humour particulièrement noir de cet auteur toujours inconnu qui raconte, avec beaucoup d’adresse, des histoires aussi palpitante que « gore » tout en conservant une bonne dose d’autodérision.

Vous voulez en lire un extrait ?
littérature américaine,roman fantastique

07:23 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : littérature américaine, roman fantastique |

14 avril 2012

L’Anneau de Moebius

littérature française,thriller,roman fantastique,franck thilliezL’Anneau de Moebius de Franck Thilliez paru en 2010 chez Pocket.

Victor Marchal est un jeune policier récemment transféré d’Avignon vers la crim’ de Paris. Son arrivée fait grincer quelques dents car on le soupçonne d’être pistonné. Le jeune homme va essayer de faire ses preuves avec sa première affaire criminelle : le meurtre d’une star du porno où la mise en scène du crime est abominable. Petit à petit, l’enquête lève le voile sur un milieu sordide de pervers sexuels fascinés par les difformités congénitales.

Parallèlement, Stéphane Kismet, accessoiriste-maquilleur pour le cinéma (il crée des monstres et milles autres horreurs en latex) est assaillis par des rêves prémonitoires en lien avec l’affaire de Victor Marchal. Le destin fait se rencontrer les deux hommes qui vont tenter d’arrêter ce meurtrier grâce aux indices laissés dans les rêves de Stéphane.

Un thriller efficace comme sait particulièrement bien les faire Franck Thilliez, avec une efficacité redoutable dans la description des meurtres et des milieux les plus monstrueux. Petit plus, ce roman est très empreint de fantastique qui, loin de le rendre improbable, ajoute à la tension qu’on ressent en le lisant. Un très bon moment pour le lecteur qui aime les histoires de tueurs en séries !

Vous voulez en lire un extrait ?
littérature française,thriller,roman fantastique,franck thilliez

11:12 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : littérature française, thriller, roman fantastique, franck thilliez |