Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20 juin 2012

Lost Girls

Littérature canadienne,thriller,roman fantastique,Andrew PyperLost Girls d’Andrew Pyper paru en 2011 chez l’Archipel.

Dans une petite ville de l’Ontario, au Canada, deux jeunes filles disparaissent mystérieusement. Même si aucun corps n’est retrouvé, les autorités soupçonnent rapidement le professeur de littérature d’Ashley et de Krystal, Thomas Tripp.

Tout semble désigner cet homme en grande dépression depuis son divorce et la perte de la garde de sa fille, qui est obnubilé par les adolescentes et, avec qui, les jeunes filles avaient fondé un café littéraire dont à eux trois, ils étaient les seuls participants.

Malgré tout cela, Bartholomew Crane, un avocat sans scrupule venu de Toronto pour défendre le suspect, se fait fort de gagner le procès au vu du manque de preuve de l’accusation.

Mais, la vie dans cette petite ville finit par peser sur Barth Crane qui essaye d’enrayer les hallucinations à coup de cocaïne et qui parait se dégrader autant physiquement que mentalement. Car Barth Crane ne cherche plus à défendre son client mais veut absolument découvrir la vérité, une vérité qui l’amène au bord de la folie comme elle a déjà envahi son client.

Malgré la citation du Library Journal en couverture, je n’ai pas retrouvé dans ce roman le talent de Tom Wolfe et je cherche encore ce qui a bien pu engendrer une telle comparaison à l’auteur de cette phrase.

Sans être désagréable à lire, ce roman, qui oscille entre thriller et roman fantastique, sans qu’aucun de ces deux choix ne soit réellement assumé, n’est pas vraiment palpitant. L’intrigue est convenue, manque de surprise même si on espère toujours tomber sur un rebondissement au détour d’une page.

Vous voulez en lire un extrait ?
littérature canadienne,thriller,roman fantastique,andrew pyper

18:42 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : littérature canadienne, thriller, roman fantastique, andrew pyper |

Les commentaires sont fermés.