Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20 octobre 2012

Comme ton ombre

littérature britannique,thriller,Elizabeth HaynesComme ton ombre de Elizabeth Haynes paru en 2011 chez Presses de la Cité (aussi disponible en poche).

Cathy Bailey est une jeune femme anglaise qui mène la vie insouciante de nombre de ses compatriotes du même âge. Elle aime sortir, faire la fête, boire – un peu trop –, rencontrer des hommes quitte à avoir des relations d’un soir et à le regretter le lendemain ! Bref, elle est jeune et ses amies et elle s’amusent sans complexe.

Un soir de 2003, elle rencontre Lee Brightman, il est videur dans une boîte de nuit qu’elle fréquente. Elle le trouve beau – ce qui est sans contestation possible – mais c’est quand elle le revoit par hasard peu de temps après que leur relation démarre. Une relation un peu spéciale car Lee est très secret, elle ne rencontre jamais ses amis, elle n’a jamais été chez lui... Mais bon, c’est un homme tellement charmant que toutes ses amies l’envient.

Puis petit à petit, elle sent que cette relation devient de plus en plus intrusive, que Lee la surveille, il lui demande de rendre des comptes sur ses allées et venues, il se montre excessivement jaloux et fait preuve de violence dans leurs rapports sexuels. Cathy s’en inquiète, essaye d’expliquer son malaise à ses amies qui la rassure : Lee l’aime à la folie, c’est elle qui s’imagine des choses.

Fin 2007, nous retrouvons Cathy. C’est une femme presque brisée moralement, souffrant de paranoïa et de troubles obsessionnels compulsifs. Elle essaye de tout contrôler mais grâce à un voisin dont la gentillesse et le respect finit par abattre ses angoisses, elle décide de consulter un médecin pour trouver la voie de la guérison. Mais son équilibre émotionnel si fragile s’effondre le jour où elle apprend que Lee est sorti de prison. Va-t-elle pouvoir affronter en même temps ses peurs et celui qui les a générées ?

Voilà un thriller psychologique particulièrement captivant. Le récit, composé comme un journal intime, s’étale sur deux époques, celle de la Cathy d’avant où l’on voit peu à peu son calvaire prendre forme et celle de la Cathy d’après, une femme qui a survécu à la torture morale aussi bien que physique.

C’est une lecture très dure et éprouvante. Le récit est particulièrement réaliste et dresse à la fois le portrait d’une femme que l’on a tenté de d’annihiler mais qui décide de se battre et celui d’un homme manipulateur d’un sadisme atroce qui lui fait douter d’elle-même après l’avoir coupée de son entourage pour l’avoir à sa merci.

On n’en parle beaucoup, parfois à tort et à travers, mais sans être psychologue, je pense que l’auteur a réussi à mettre en évidence le comportement d’un pervers narcissique.

Vous voulez en lire un extrait ?
littérature britannique,thriller,Elizabeth Haynes

16:14 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : littérature britannique, thriller, elizabeth haynes |

Les commentaires sont fermés.