Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29 novembre 2012

Soleil de minuit

littérature britannique,roman fantastique,Ramsey CampbellSoleil de minuit de Ramsey Campbell paru en 1993 chez Presses de la Cité.

Ben, tout juste orphelin à huit ans, après que sa famille (ses parents et ses grands-parents paternels) soient décédés lors d’un accident de voiture est recueilli par sa tante. Pris d’une impulsion, il fugue pour retourner dans son village natal, Stargrave. Là, dans le cimetière, il observe un étrange phénomène.

De retour chez sa tante, une femme célibataire que rien n’a préparé à élever un jeune garçon de cet âge, il se plonge dans les mythes du Grand Nord rapportés par son grand-père. Effrayée par l’ouvrage et par l’influence de la famille paternelle de Ben, sa tante se débarrasse du livre.

En grandissant, grâce à un camarade de classe, fils de libraire, Ben développe un goût prononcé pour la littérature au point d’en faire son métier. Devenu adulte, il écrit des contes pour enfants que sa femme illustre. Au décès de sa tante, il découvre que celle-ci possède toujours la maison de Stargrave et lui, sa femme ainsi que leurs enfants vont s’y installer. Une fois sur place, Ben est attiré inexplicablement par la forêt qui borde la maison et qui semble receler un grand mystère.

J’ai dû passer à côté de ce roman car je suis restée à la surface sans jamais arriver à m’y plonger complètement. J’ai trouvé l’intrigue mollassonne et les personnages manquant de consistance pour lesquels il est difficile d’éprouver de l’empathie. Dommage car l’idée d’utiliser des mythes du Grand Nord était bonne mais très mal exploitée à mes yeux.

Vous voulez en lire un extrait ?
littérature britannique,roman fantastique,Ramsey Campbell

19:48 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : littérature britannique, roman fantastique, ramsey campbell |

Les commentaires sont fermés.