Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31 janvier 2013

Presse-people

littérature américaine,thriller,carl hiaasenPresse-people de Carl Hiaasen paru en 2012 chez Éditions des Deux terres.

Cherry Pye est une jeune pop star américaine sans aucun talent en dehors celui de savoir à peu près danser en rythme. Après un concert embarrassant où la jeune chanteuse, complètement défoncée, a montré ses fesses à son public qui l’a hué à cause de sa désastreuse performance scénique, son entourage, composé de sa mère (sa manager), de deux jumelles (ses attachés de presse) et de son producteur (un amateur de jeunes femmes à peine pubères) décident de l’envoyer en cure de désintox’ car Cherry doit être prête pour son comeback : un nouvel album et une série de concerts dont les billets se vendent très mal pour l’instant.

Pour protéger la réputation de Cherry auprès de son jeune public, une doublure a été engagée pour incarner la star quand celle-ci à la tête dans la cuvette des toilettes. Ann DeLusia est une jeune actrice au chômage et a accepté ce boulot ennuyeux à cause de la paie. Pas suffisamment payé pourtant quand elle est enlevée par un paparazzo, "Bang" Abbott qui l’a confondu avec Cherry. Malgré ce kidnapping raté, Abbott demande à l’entourage de Cherry un échange : Ann contre une journée passée avec Cherry où il l’a prendra en photo dans l’espoir de vendre les tirages au plus offrant quand celle-ci fera enfin son ultime overdose.

Mais le plan, déjà hasardeux à la base, se complique quand "Skink", l’ex-gouverneur de Floride toujours aussi cinglé mais attachant, vient au secours d’Ann qui l’a aidé à punir un promoteur immobilier bien décidé à saccager le littoral d’une partie des Keys pour y construire d’affreux immeubles.

Du côté de l’entourage du Cherry, son producteur engage un ex-taulard particulièrement repoussant et dont un des bras, sectionné par un barracuda affamé, a été remplacé par un taille-herbe (!) aussi efficace que terrifiant afin de la protéger d’elle-même.

Quelle joie de retrouver Carl Hiaasen au mieux de sa forme avec, en bonus, mon personnage préféré : le gouverneur ! Comme à son habitude, Hiaasen ne fait pas dans la légèreté et tape sur tout ce qui pourri sa Floride natale : la corruption, le saccage de la nature en y ajoutant un nouveau fléau, les célébrités qui hantent les rues de Miami et qui trouvent refuge à Star Island.

Lire un Hiaasen, c’est accepter de partir dans son délire, de se laisser emporter dans son univers mais une fois bien installé dedans, on est sûr d’une chose : on va bien rigoler ! Un roman parfait pour ceux qui adorent l’humour noir et dont les thèmes récurrents ne rebutent pas.

Non, sérieusement, je recommande vraiment cet auteur. Vous n’avez jamais lu quelque chose de similaire, Carl Hiaasen est unique et il faut absolument que les lecteurs francophones découvrent enfin cet auteur !

Vous voulez en lire un extrait ?
littérature américaine,thriller,carl hiaasen

02:45 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : littérature américaine, thriller, carl hiaasen |

Les commentaires sont fermés.