Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10 février 2013

Roma Aeterna

littérature américaine,science-fiction,nouvelles,Robert SilverbergRoma Aeterna de Robert Silverberg paru en 2009 chez Le Livre de Poche.

Voici l’histoire de ce qu’aurait pu être le monde si l’Empire Romain ne s’était pas effondré au 5ème siècle après Jésus-Christ. Le lecteur suit dans ce recueil de nouvelles, les diverses vicissitudes politiques d’un empire qui s’étale de 753 avant Jésus-Christ jusque dans les années 70 du 20ème siècle.

D’ailleurs, je ne devrais pas dire avant ou après Jésus-Christ puisque dans cette version du monde, il n’a jamais existé ! Pas plus que Mahomet d’ailleurs, qui sera assassiné par un Romain envoyé à Mocoraba (La Mecque) pour avoir offensé l’Empereur et désirant retrouver les faveurs du pouvoir, élimine Mahomet car il voyait en lui un risque pour la survie de l’Empire.

Même s’il s’agit d’une histoire parallèle à celle que nous connaissons, des évènements similaires ont lieu : découverte de la Nova Roma (le Nouveau Monde) à l’ouest de l’Océan Atlantique, une période de Terreur puis une nouvelle république…

Je ne suis pas une grande fan des nouvelles car j’aime m’immerger complètement dans une histoire. J’ai tout de même poursuivi la lecture de ce livre même s’il ne correspond pas du tout à mes attentes.

Au final, j’ai trouvé cela assez intriguant, l’auteur a suffisamment potassé pour que l’ensemble tienne la route, ce qui est toujours délicat dans une uchronie mais je ressors de cette lecture déçue car il s’agit là d’une série d’évènements qui se succèdent sans perspective. Silverberg semble se livrer à un exercice de style (réussi) mais sans message derrière.

Donc pour l’instant, mon roman préféré dans ce genre si périlleux qu’est l’uchronie est et restera jusqu’à nouvel ordre Fatherland de Robert Harris !

Vous voulez en lire un extrait ?
littérature américaine,science-fiction,nouvelles,robert silverberg

19:17 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : littérature américaine, science-fiction, nouvelles, robert silverberg |

Les commentaires sont fermés.