Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28 février 2013

Do It Yourself !

design,bibliothèque
Si vous avez la chance de récupérer un vieux catalogue de bibliothèque en bois, pourquoi pas le transformer en mini-bar !

12:14 Publié dans Art | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : design, bibliothèque |

27 février 2013

La Maison d’à côté

littérature américaine,roman fantastique,Anne Rivers SiddonsLa Maison d’à côté de Anne Rivers Siddons paru en 1993 chez Pocket.

Walter et son épouse Colquitt Kennedy vivent une vie paisible et agréable dans leur rue auprès de leurs voisins et amis. Mais le terrain situé juste à côté de leur maison est vendu, ils sont abattus car ils redoutent les nuisances sonores du chantier, la poussière que cela entraîne et regrettent que ce terrain arboré et sauvage soit saccagé.

Quand ils rencontrent le couple et l’architecte, ils découvrent les plans de la future maison et sont séduits par la beauté de cette architecture contemporaine. Le couple qui fait construire, Buddy et Pie Harralson sont assez désagréables. Mais Walter et Colquitt font bonne figure et supportent le falot Buddy et sa jeune idiote d’épouse Pie, une fille papa.

Lors de la construction de la maison, Colquitt se lie d’amitié avec le jeune architecte Kim Dougherty dont c’est la première réalisation depuis sa sortie de l’école d’architecture. Mais des évènements inexpliqués se déroulent pendant ce temps. Des animaux sauvages sont horriblement tués autour de la maison, Pie – enceinte – tombe dans l’escalier de la cave et fait une fausse-couche, le chiot que son époux a acheté peu de temps après est retrouvé massacré.

Ce qui pouvait apparaître comme une suite de malheur sans rapport les uns avec les autres se succèdent jusqu’à pousser les Harralson à déménager. Mais d’autres familles vont emménager dans cette maison… Une maison moderne peut-elle être hantée ?

C’est un excellent roman fantastique qui procède sans effet de manche et fait monter le malaise chez le lecteur d’une façon très subtile. Je ne m’étonne plus après l’avoir lu que Stephen King considère ce roman comme un chef-d’œuvre du genre ! L’auteur écrit magnifiquement, ses personnages sont très bien brossés. Apparemment, c’est le seul roman fantastique de l’auteur mais j’aime beaucoup son style, je vais donc essayer de trouver d’autres romans de cette auteur !

Vous voulez en lire un extrait ?
littérature américaine,roman fantastique,Anne Rivers Siddons

22:08 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : littérature américaine, roman fantastique, anne rivers siddons |

25 février 2013

Méga LOL !

bibliothèque,bibliothécaire,usager

Traduction : « Je ne plaisante plus Madame Sharp. Vous avez notre livre. Nous avons votre fils. »
 
Le cauchemar des bibliothécaires : récupérer les livres très en retard de lecteurs indélicats. Le kidnapping est une idée à creuser... Moi de mon côté, j'avais pensé à une brigade du type recouvrement des dettes qu'on voit dans les films impliquant la mafia : des malabars avec des battes de base-ball pour récupérer au domicile de l'usager les livres en retards !

16:01 Publié dans Boulot boulot | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bibliothèque, bibliothécaire, usager, bande dessinée |

24 février 2013

Juste après dresseuse d'ours


Jaddo est médecin généraliste, pas parce qu’elle a eu un parcours médiocre en médecin ce qui l’aurait condamnée à choisir cette spécialité si peu considérée par les étudiants mais aussi par les professeurs qui n’estiment que la médecine hospitalière. Non, elle a choisi d’être généraliste car cela lui plaît. Et pourquoi ? Tout simplement parce que nous, patients, quand nous avons un petit souci de santé qui est peut-être un gros, comme beaucoup, nous allons voir notre généraliste qui nous suit parfois depuis l’enfance.

Fatalement, le généraliste voit défiler dans son cabinet un nombre très variés de pathologies et de malades. Et c’est avec un grand sens de l’humour que Jaddo partage avec le lecteur les très nombreuses anecdotes qui font son quotidien et nous fait découvrir le parcours pour devenir un médecin.

C’est passionnant, très bien écrit et si voulez découvrir cet auteur, je ne peux que vous conseiller vivement la lecture de son blog et de son livre. Moi, j’y ai découvert que je suis une pro de la « consultation de seuil » alors, promis juré, la prochaine fois que je vais chez le médecin, je vais pas attendre le dernier moment pour parler du truc qui me tracasse vraiment !

Vous voulez en lire un extrait ?
documentaire,Jaddo

08:56 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : documentaire, jaddo |

22 février 2013

Faith

littérature britannique,thriller,Peter JamesFaith de Peter James paru en 2012 chez Milady.

Dans le monde de la chirurgie esthétique, le Dr Ross Ransome est acclamé tant par ses pairs que par ses patients. Son succès est envié tout comme sa vie personnelle. Il est marié à la délicieuse Faith, mère au foyer. Et Faith est aussi l’exemple de sa réussite professionnelle puisque son époux a réalisé de nombreuses opérations pour la rendre parfaite à ses yeux.

Mais dans la vie quotidienne, Ransome est plutôt un tyran. Il ne supporte pas que les choses ne soient pas à leurs places, que sa femme ne respecte pas une routine qu’il a établi pour elle, il refuse qu’elle travaille alors que Faith ne rêve que de poursuivre ses études pour devenir nutritionniste. Bref, il contrôle tout.

Lorsqu’il apprend que Faith est atteinte d’une maladie très grave, il décide de lui cacher et de lui faire prendre des médicaments expérimentaux à son insu. Faith, effrayée par son état de santé et laissée sans réponse par son médecin traitant sur ordre de son époux, se tourne alors vers le Dr Oliver Cabot qu’elle a rencontré lors d’une réception. Ce médecin américain est un partisan de la médecine douce et a ouvert une clinique à Londres. Entre Oliver et Faith, ça a été le coup de foudre dès qu’ils se sont rencontrés et Oliver va essayer de l’aider à guérir.

Pendant ce temps, Ransome, persuadé que sa femme le trompe, décide d’intervenir de manière radicale car en plus d’être un tyran domestique, cet homme est un sociopathe pour qui la vie d’autrui ne pèse pas bien lourd ! Sa femme est sa propriété, il fera tout pour la récupérer…

L’auteur a écrit un thriller ni bon, ni mauvais, les personnages sont plutôt caricaturaux mais si le suspense est quasi absent du roman, l’intrigue est rondement menée. Il y a du savoir-faire à défaut de talent dans ce roman. C’est donc une lecture qui ne marque pas vraiment les esprits tout en étant relativement distrayant.

Vous voulez en lire un extrait ?
littérature britannique,thriller,Peter James

17:49 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : littérature britannique, thriller, peter james |

21 février 2013

Une jolie bombe

littérature britannique,ben eltonUne jolie bombe de Ben Elton paru en 2003 chez l’Archipel.

Polly a 35 ans, elle vit seule dans un petit appartement et n’a pas l’impression d’avoir réussi sa vie. 16 ans auparavant, alors très jeune activiste, féministe, pacifiste, elle a vécu une passion aussi fougueuse qu’éphémère pour un militaire américain alors en poste en Angleterre.

Ce militaire, dont elle a toujours tu leur liaison car elle n’arrivait pas à s’expliquer ce rapprochement contre-nature, revient vers elle un soir, ou plutôt une nuit alors qu’il est général, bardé de décoration (merci la guerre du Golfe n°1) et en passe de devenir le prochain chef d’état-major des Forces Armées, premier marchepied vers la présidence des États-Unis.

Alors que Polly et Jack se retrouvent après 16 années et évoquent le passé douloureux ainsi que leur ancienne flamme, à l’extérieur de chez Polly, Peter alias « le Pou », rumine sa vengeance (cet homme s’est pris de passion pour Polly, persuadé qu’ils sont fait l’un pour l’autre et manifeste son amour en la harcelant nuit et jour).

2h15 du matin à Londres, un déséquilibré armé d’un couteau, un militaire de carrière portant un pistolet sur lui et l’objet d’adoration de ces deux hommes, une militante pacifiste, c’est un cocktail explosif.

Un roman assez peu enthousiasmant même si l’auteur excelle toujours dans son tableau de la société anglaise. Ce qui sauve l’ensemble c’est le retournement final mais j’ai trouvé que le chemin pour y parvenir était un peu rasoir.

Vous voulez en lire un extrait ?
littérature britannique,ben elton

15:42 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : littérature britannique, ben elton |

19 février 2013

Pratique de lecture chez les people -117

potins,people,Sharon Stone,pratique de lecture,cinéma
Comme Selma Blair (ici), Sharon Stone se plonge dans :

potins,people,Sharon Stone,pratique de lecture,cinéma
Joan Didion, Blue nights.

Dans ce livre, l’auteur poursuit son récit entamé dans L’Année de la pensée magique. Ici, elle évoque la courte vie de sa fille, ses manquements en tant que parent et la soudaine illumination que l’on acquiert quand on vieillit.

20:35 Publié dans Paillettes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : potins, people, sharon stone, pratique de lecture, cinéma |