Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30 mai 2013

Appartement 16

littérature britannique,roman fantastique,Adam NevillAppartement 16 de Adam Nevill paru en 2011 chez Bragelonne.

Apryl est une jeune américaine qui débarque pour la première fois à Londres. Mais elle n’est pas là pour faire du tourisme mais pour régler la succession de sa grand-tante qui lui a légué un appartement dans une résidence prestigieuse d’un quartier très chic de Londres.

Apryl découvre l’appartement de sa grand-tante Lillian où rien n’a changé depuis 40 ans. Elle apprend que chaque jour Lillian essayait de quitter le pâté de maison pour être ramenée dans un état de grande confusion par des riverains. De l’avis général, Lillian était démente, une démence d’une profondeur qu’Apryl découvre grâce aux journaux intimes de Lillian. En cherchant à en savoir plus sur cette parente si mystérieuse, Apryl découvre cette folie aurait été causée par un des résidents, Felix Hessen, un peintre qui a habité autrefois dans l’appartement n°16.

La nuit, d’étranges bruits se font entendre provenant de cet appartement. Les bruits sont tels que Seth, le portier de nuit, décide d’en savoir plus et se hasarde dans ce lieu interdit. Seth, également peintre, y découvre des choses qui l’amène au bord de la folie.

Sur le papier, l’intrigue à l’air intéressante mais c’est une illusion. Ce roman est pénible à lire à cause de nombreuses longueurs. De plus, il ne suffit pas d’un fantôme et de bruits qui font sursauter les personnages pour faire un bon roman fantastique, cela demande un grand savoir-faire que l’auteur n’a pas.

Le lecteur ne comprend rien aux manifestations paranormales qui ne sont pas bien décrites ni expliquées. Et si on ne visualise pas la situation même si l’auteur essaie de créer une ambiance propre à l’horreur, on ne finit par voir que les grosses ficelles et le ridicule de l’histoire.

Vous voulez en lire un extrait ?
littérature britannique,roman fantastique,Adam Nevill

20:13 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : littérature britannique, roman fantastique, adam nevill |

Les commentaires sont fermés.