Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20 juillet 2013

Les Autres

littérature britannique,roman fantastique,james herbertLes Autres de James Herbert paru en 2009 chez Bragelonne (existe aussi en poche).

Nicholas Dismas est enquêteur privé à Brighton en Angleterre. Il dirige une agence modeste mais prospère malgré son handicap physique et ses nombreuses difformités. Une avocate de sa connaissance lui envoie un jour une cliente qui est persuadé que le fils qu’elle a eu dans les années 80 est toujours vivant bien qu’on lui ait dit le contraire après l’accouchement. Cette femme, en plein deuil de son époux, a vu sa suspicion confirmée par une voyante qu’elle a consultée.

Cette affaire s’avère assez étrange finalement car Nick Dismas ne trouve aucune preuve que cette femme a bien accouché à cette époque et aucune trace non plus de certificat de naissance ou de décès de l’enfant. Pour compliquer sa tâche, Dismas découvre que l’hôpital où cela se serait passé a brûlé des années plus tôt.

Malgré lui, Dismas est intrigué par cette affaire qu’il perçoit bien plus complexe que ce qu’il fait habituellement. Rapidement, il se croit hanté par ce qu’il pense être des cauchemars très réalistes qu’il met d’abord sur le compte de son abus de drogues ou d’alcool mais la voyante, Louise Broomfield, lui fera percevoir son erreur et que ses manifestations sont bien réelles.

Ce roman fantastique est bien trop verbeux et est alourdi par des répétitions et des propos simplistes. L’intrigue est aussi assez inintéressante et j’ai dû me forcer pour le finir une fois que j’ai eu cerné le tableau que dresse l’auteur.

James Herbert est un honorable auteur de roman fantastique mais ses romans sont bien trop inégaux et ne mérite donc pas d’être considéré, comme le dit la quatrième de couverture comme le Stephen King Britannique !

Vous voulez en lire un extrait ?
littérature britannique,roman fantastique,james herbert

19:22 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : littérature britannique, roman fantastique, james herbert |

Les commentaires sont fermés.