Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25 octobre 2013

Mort-en-direct.com

littérature américaine,thriller,John KatzenbachMort-en-direct.com de John Katzenbach paru en 2012 chez Presses de la Cité.

Le professeur Adrian Thomas apprend qu’il est atteint d’une maladie incurable qui affecte sa mémoire et son cerveau. Dans peu de temps, Adrian oubliera son passé et son présent. Craignant ce moment, il envisage de se suicider lorsqu’il pense être témoin de l’enlèvement d’une adolescente de 16 ans. Là où la jeune fille a disparu, il ne reste plus qu’une casquette rose.

Convaincu d’agir par les visions qu’il a de sa femme, de son fils et de son frère, tous décédés des années auparavant, il part à la recherche de cette jeune fille, Jennifer. Pour sa famille et pour la police, Jennifer a fugué car elle s’est déjà enfuie de chez elle par deux fois dans le passé.

Adrian va essayer de convaincre la policière chargée de l’enquête, Terri Collins, qu’il s’agit bien d’un enlèvement mais la policière doit suivre certaines procédures et Adrian n’est pas un témoin crédible pour elle car elle se rend bien compte qu’il semble confus parfois. En enquêtant sur les délinquants sexuels de la ville, Adrian en découvre un, Mark Wolfe, un exhibitionniste qui a déjà tenté de séquestrer une adolescente.

Cet homme est en liberté surveillée et Adrian va solliciter son aide pour retrouver Jennifer car son instinct de professeur de psychologie lui fait suspecter que le couple qui a enlevé Jennifer l’a fait pour une raison bien particulière, les couples meurtriers ayant un fonctionnement atypiques. Avec l’aide de ce délinquant sexuel, Adrian Thomas va explorer les tréfonds d’Internet jusqu’à ce qu’il retrouve Jennifer.

Ce thriller est magnifiquement bien écrit et l’intrigue est très originale. On assiste à la quête du professeur tout en lisant parallèlement le calvaire que subit Jennifer dans sa cellule. Tout repose sur la psychologie et c’est pour cela que c’est assez éprouvant à lire et met le lecteur sur les nerfs.

C’est donc une histoire tortueuse mais qui s’adresse aux lecteurs de thriller ou de roman noir les plus aguerris car j’ai éprouvé tellement d’empathie pour Adrian Thomas et Jennifer que leurs épreuves se sont avérées très perturbantes pour moi et impose maintenant que je me plonge dans un roman plus léger pour me remettre de mes émotions !

Vous voulez en lire un extrait ?
littérature américaine,thriller,John Katzenbach

11:13 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : littérature américaine, thriller, john katzenbach |

Les commentaires sont fermés.