Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31 octobre 2013

Quand on fait appel à un artiste pour décorer une bibliothèque

À Walnut Creek en Californie, pour égayer le hall d’entrée de la bibliothèque, l’artiste Christian Moeller a tiré parti de la hauteur sous plafond pour crée l’image d’une femme probablement une bibliothécaire en train d’accomplir le geste stéréotype de ce métier : le « chut » !

Pour cela, il a utilisé des livres de la même taille, recouvert d’une jaquette dans les tons de gris comme si c’étaient des pixels. L’œuvre s’appelle Shhh… Portrait in 12 Volumes of Gray.
art,bibliothèque,livre
art,bibliothèque,livre
art,bibliothèque,livre

19:36 Publié dans Art | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : art, bibliothèque, livre |

29 octobre 2013

Histoire de Lisey

littérature américaine,roman fantastique,stephen kingHistoire de Lisey de Stephen King paru en 2007 chez Albin Michel (existe aussi en poche).

Cela fait deux ans que Scott Landon, un romancier célèbre et primé, est décédé. Lisey décide enfin de ranger les papiers de son mari. C’est à cette occasion que les souvenirs de vingt-cinq ans de mariage remontent à la surface et Lisey se rappelle les passages les plus marquants de leur vie commune qu’elle avait oubliée.

Car, Scott Landon, en plus d’être écrivain doué et admiré, était dans le privé un homme tourmenté, ayant vécu une enfance particulièrement difficile dans une famille où la folie est héréditaire. Parallèlement à ces retours dans le passé qui sont, pour Lisey, comme autant de stations pour enfin avoir le dernier message de son époux, Lisey doit affronter des difficultés familiales car sa sœur aînée souffre de maladie mentale et elle doit également affronter un fan de Scott particulièrement dangereux !

Dans ce roman de Stephen King, on retrouve un de ses thèmes favoris, l’écrivain et l’écriture. Mais si le point de vue est celui de l’épouse, la femme de l’ombre, celle qui se trouve à l’arrière-plan des photos de l’écrivain célèbre. Mais c’est la folie qui est véritablement le thème central. Ce sujet est traité avec beaucoup de sensibilité et d’intelligence.

Dans la production de Stephen King, c’est un roman très atypique et c’est peut-être cela que j’ai eu du mal à rentrer dedans quand il est sorti. Le fantastique qui est sa marque de fabrique n’apparaît que par petite touche au début. Pour le fan de Stephen King, cela demande peut-être un peu d’effort mais cet effort est largement récompensé par la beauté de ce roman que je vois comme un magnifique hommage à son épouse.

Le personnage de Lisey est, je pense, un de ses plus beaux personnages féminins ! J’ai également l’impression que ce roman est très personnel et on ne peut s’empêcher de voir en Scott Landon le double littéraire de Stephen King.

Bref, je ne peux que conseiller la lecture de ce roman aux fans de Stephen King qui hésitent à le lire et à tous les autres car c’est vraiment un de ses meilleurs tant par l’histoire que par la recherche linguistique que la traductrice, Nadine Gassie, a, semble-t’il, très bien restitué.

Vous voulez en lire un extrait ?
littérature américaine,roman fantastique,stephen king

19:29 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : littérature américaine, roman fantastique, stephen king |

27 octobre 2013

Vous reprendrez bien un peu de verdure ?

Pour mettre un peu de vie sur vos étagères à la maison, le studio de design YOY a créé ce livre qui est en fait un pot de fleur.
design,livre
design,livre
design,livre
design,livre

14:20 Publié dans Art | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : design, livre |

25 octobre 2013

Mort-en-direct.com

littérature américaine,thriller,John KatzenbachMort-en-direct.com de John Katzenbach paru en 2012 chez Presses de la Cité.

Le professeur Adrian Thomas apprend qu’il est atteint d’une maladie incurable qui affecte sa mémoire et son cerveau. Dans peu de temps, Adrian oubliera son passé et son présent. Craignant ce moment, il envisage de se suicider lorsqu’il pense être témoin de l’enlèvement d’une adolescente de 16 ans. Là où la jeune fille a disparu, il ne reste plus qu’une casquette rose.

Convaincu d’agir par les visions qu’il a de sa femme, de son fils et de son frère, tous décédés des années auparavant, il part à la recherche de cette jeune fille, Jennifer. Pour sa famille et pour la police, Jennifer a fugué car elle s’est déjà enfuie de chez elle par deux fois dans le passé.

Adrian va essayer de convaincre la policière chargée de l’enquête, Terri Collins, qu’il s’agit bien d’un enlèvement mais la policière doit suivre certaines procédures et Adrian n’est pas un témoin crédible pour elle car elle se rend bien compte qu’il semble confus parfois. En enquêtant sur les délinquants sexuels de la ville, Adrian en découvre un, Mark Wolfe, un exhibitionniste qui a déjà tenté de séquestrer une adolescente.

Cet homme est en liberté surveillée et Adrian va solliciter son aide pour retrouver Jennifer car son instinct de professeur de psychologie lui fait suspecter que le couple qui a enlevé Jennifer l’a fait pour une raison bien particulière, les couples meurtriers ayant un fonctionnement atypiques. Avec l’aide de ce délinquant sexuel, Adrian Thomas va explorer les tréfonds d’Internet jusqu’à ce qu’il retrouve Jennifer.

Ce thriller est magnifiquement bien écrit et l’intrigue est très originale. On assiste à la quête du professeur tout en lisant parallèlement le calvaire que subit Jennifer dans sa cellule. Tout repose sur la psychologie et c’est pour cela que c’est assez éprouvant à lire et met le lecteur sur les nerfs.

C’est donc une histoire tortueuse mais qui s’adresse aux lecteurs de thriller ou de roman noir les plus aguerris car j’ai éprouvé tellement d’empathie pour Adrian Thomas et Jennifer que leurs épreuves se sont avérées très perturbantes pour moi et impose maintenant que je me plonge dans un roman plus léger pour me remettre de mes émotions !

Vous voulez en lire un extrait ?
littérature américaine,thriller,John Katzenbach

11:13 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : littérature américaine, thriller, john katzenbach |

24 octobre 2013

L’effet de la lecture

Le graphiste Mladen Penev a illustré avec cette série de photos intitulé The Power of Books, l’effet que certains livres ont sur le lecteur, et c’est exactement ce que je ressens !
design,livre
design,livre
design,livre

06:06 Publié dans Art | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : design, livre |

22 octobre 2013

Pratique de lecture chez les people -138

potins,people,Colin Farrell,pratique de lecture,cinéma
Colin Farrell se promène avec :

potins,people,Colin Farrell,pratique de lecture,cinéma
Patrick Kavanagh, Collected Poems.

Une anthologie du poète irlandais et compatriote, Patrick Kavanagh.

05:55 Publié dans Paillettes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : potins, people, colin farrell, pratique de lecture, cinéma |

19 octobre 2013

Pratique de lecture chez les people -137

potins,people,Sarah Jessica Parker,pratique de lecture,série tv
Voilà une actrice que l’on voit rarement sans un livre !

Sarah Jessica Parker se plonge dans :

potins,people,Sarah Jessica Parker,pratique de lecture,série tv
Ken Gormley, The Death of American Virtue: Clinton vs. Starr.

10 après un des plus gros scandales politiques des États-Unis, l’auteur revient sur les évènements qui ont conduit au procès de destitution (« impeachment ») contre le Président Bill Clinton.

12:49 Publié dans Paillettes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : potins, people, sarah jessica parker, pratique de lecture, série tv |