Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08 novembre 2014

Il

littérature américaine,thriller,Derek Van ArmanIl de Derek Van Arman paru en 2013 chez Sonatine (existe aussi en poche).
 
1989, le commandant Scott dirige un programme spécialisé dans les tueurs en série au FBI. Grâce aux nouvelles technologies informatiques, ce programme permet de mettre en relation des crimes et les attribuer à un individu.
 
Scott est interpellé par une affaire récente : le meurtre d’une femme et de ses deux filles dans la banlieue de Washington car il n’y a aucune trace d’effraction ou même de la présence d’une personne étrangère à la famille dans la demeure.
 
Non loin de la résidence où ce meurtre a eu lieu, un gamin a découvert les ossements que la police locale pense qu’ils datent du 19ème siècle mais l’inspecteur Frank Rivers est persuadé que ces restes humains appartiennent à une fillette afro-américaine qui a été assassiné beaucoup plus récemment.
 
Le commandant Scott et l’inspecteur Rivers vont s’associer pour démêler l’écheveau de crimes remontant aux années 50 dans cette banlieue cossue de Washington et vont être confrontés à un serial-killer très aguerri.
 
Si au moment de sa parution les techniques décrites dans ce roman pour lutter contre les tueurs en série étaient inédites, c’est loin d’être le cas de nos jours ! Ce roman a malheureusement vieilli et la polémique autour de l’auteur qui a été interrogé par le FBI pour qu’il révèle ses sources de renseignements ne suffit pas à rendre ce roman exceptionnel.
 
Pour moi, la lecture de ce thriller a été laborieuse. J’ai trouvé l’histoire confuse – le roman partant dans tous les sens – et les personnages manquent de profondeur et sont trop caricaturaux à mon goût.
 
Un roman devenu culte après sa sortie en 1992 mais qui aujourd’hui ne révolutionne pas le genre, bien au contraire…
 
Vous voulez en lire un extrait ?
littérature américaine,thriller,Derek Van Arman

18:25 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : littérature américaine, thriller, derek van arman |

Les commentaires sont fermés.