Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05 mai 2009

Un dîner (presque) parfait

C’est toujours une plaie de chercher – et de trouver – un cadeau parfait pour une personne…
 
Alors si vous avez dans votre entourage un fan de cuisine-bibliophile, voici de quoi le surprendre : un livre d’épices ! Attention ! Pas un livre SUR les épices… non, ça c’est vu et revu… mais un livre dont les pages, faites en papier comestible, sont imprégnées d’épices.
 
Vous détachez délicatement une feuille contenant l’épice qui vous intéresse, vous la posez avec soin dans une poêle où vous aurez préalablement mis du beurre, de l’huile… ce que vous voulez. Vous regardez la feuille fondre et vous rajoutez votre nourriture pour la cuire. Voilà, votre plat est parfaitement dosé en épice et vous possédez un objet qui va étonner et bluffer tous vos convives !
 
Malheureusement, je vais doucher votre enthousiasme (et le mien !), cet objet si insolite créer par Nick Bampton ne semble pas être disponible à la vente…

Si quelqu’un va au Japon prochainement et envisage de faire du shopping chez Muji, ça serait l’occasion de vérifier in situ si ce produit existe vraiment. J’ai eu beau fouiller le site japonais de long en large, cliquant sur des liens en y entravant que pouic, j’ai rien trouvé qui y ressemble !
Muji_livre-epice-01.jpg
Muji_livre-epice-02.jpg
Muji_livre-epice-03.jpg
Muji_livre-epice-04.jpg
Muji_livre-epice-05.jpg

22:33 Publié dans Art | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : livre, design |

29 avril 2009

Il tague, il graff, il pratique l’art urbain…

Cher lecteur et/ou chère lectrice, je prend la liberté de m’adresser directement à toi pour te parler d’un livre révolutionnaire qui va éventuellement changer ta vie (oui, rien que ça !).
 
Tu as peut-être à la maison ou dans ton entourage proche un élevage d’ados. Tu auras remarqué, comme moi, que chez cette espèce si particulière, certains spécimens aiment particulièrement gribouiller dans les marges de leurs cahiers voire même, carrément sur leurs exercices de mathématiques (cela dit, faut reconnaître que y’a qu’à l’école qu’on a besoin de savoir que (a + b)² = a² + 2ab + b², etc. – j’assume ma complète mauvaise foi, j’ai détesté les cours de maths pendant quasiment toute ma scolarité !).
 
Donc ces "djeuns", comme on les appelle aussi, sont souvent vêtus d’oripeaux reconnaissables : casquette et/ou bandana (ça doit pas s’appeler comme ça pour eux…), vêtements très très amples style baggy (le genre de vêtement où tu peux en mettre deux ou trois de l’espèce dedans sans les déformer !), des baskets qui ont la classe et l’élégance de chaussures de skis (mais en plus basses) et très fréquemment, du fait de la taille ultra XXXXXL du pantalon, une vue imprenable sur leurs sous-vêtements quand ce n’est pas le postérieur (certes couvert dudit sous-vêtement) qui est, à dessein, offert au regard.
 
Bref, ce "djeun" aime gribouiller son nom ou son pseudo poétique qu’il s’est choisi sur presque toutes les surfaces disponibles.

C’est pourquoi ce livre est révolutionnaire, il permet à ce spécimen si pittoresque de taguer, de dessiner des graffitis sans craindre d’être coursé par la Ferroviaire pour avoir couvert de couleurs bariolées un wagon de banlieue et te permet à toi, cher lecteur et/ou chère lectrice, de ne pas aller chercher ta progéniture si rebelle au commissariat pour cause de « destruction, de dégradation ou de détérioration volontaire d'un bien appartenant à autrui ».

Pour une somme modique, tu peux laisser ton "djeun" taguer les rues, véhicules ou mobilier urbain de New York (la grande classe !) et cela, en toute sécurité…
Walls Notebook-01.jpg
Sherwood Forlee, Walls Notebook.
Walls Notebook-02.jpg
Walls Notebook-03.jpg
Walls Notebook-04.jpg
Vu le prix, tu peux peut-être t’en prendre un pour toi… après tout, les tags et autres graffiti s’exposent désormais !
 
Pour t’entraîner au boulot, il existe un site Internet. Tu choisis ton support, ton feutre, ta couleur, tu laisses ta créativité s’épanouir et tu envois le résultat à tes amis ! Si tu souhaites te lancer, c’est ici.

12:05 Publié dans Art | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : livre, graffiti |

19 avril 2009

La Semaine de la pub : Simply Market

Et voici enfin la dernière, celle qui m'a décidé de faire cette série :


Les publicitaires aiment décidément le monde du livre pour autant s'en inspirer (mode sarcastique *on*) ! Il faut reconnaître que la vision d'un livre animé nous évoque à tous des souvenirs d'enfance, et donc, j'imagine, une meilleur réception du produit qu'ils sont chargés de vendre... (mode sarcastique *off*).

Pour parachever cette série, voici deux sites qui s'inspirent également des livres pop-up en allant plus loin que ces quelques spots publicitaires puisqu'il s'agit d'animation Flash interactive où l'on retrouve vraiment ce qui fait toute la particularité de ce type de livre : le plaisir de tourner les pages pour voir les motifs se déplier et tirer les languettes pour les animer !


Putain 20 ans de Canal +

08:30 Publié dans Art | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pub, vidéo, pop-up, livre |

Tiens...

Et si je changeais la bibliothèque du salon ? Mais dans quel catalogue je vais trouver ce modèle...
Bibliothèque-étagère humaine.jpg

00:22 Publié dans Art | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : bibliothèque |

18 avril 2009

La semaine de la pub : Mastercard

08:37 Publié dans Art | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pub, vidéo, pop-up, livre |

17 avril 2009

La semaine de la pub : Orange

09:32 Publié dans Art | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pub, vidéo, pop-up, livre |

16 avril 2009

La semaine de la pub : Eni

07:39 Publié dans Art | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pub, vidéo, pop-up, livre |