Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22 avril 2007

Sans commentaire...

Vu rue Amelot dans le 11ème arrondissement à Paris.

medium_Tag.JPG

20:25 Publié dans Moi je moi-même | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : graffiti, nicolas sarkozy |

10 avril 2007

30 ans sinon rien

Pourquoi une jeune femme de 30 ans, intelligente, bien éduquée, catégorie CSP + parle de son fiancé/compagnon/petit ami en disant : « Mon chéri ceci… », « Mon chéri cela… » en prenant la voix d’une gamine à peine pubère ? Et pas une fois, deux fois, sur le ton de la plaisanterie entre filles mais régulièrement, quasiment à chaque phrase où il est question de l’homme en question.

Il n’y a que moi que ça énerve ou bien on est plusieurs à ronger notre frein devant ce genre de fille, pas méchante pour un sou pourtant, mais qui minaude de façon écoeurante, avec l’envie de la secouer et lui hurler dans les oreilles « Mais putain de bordel ! Tu vas arrêter tes manières de lolita à 10 balles ! »

Je sais bien ce que ces filles (et d’autres) me répondraient : « De toute façon, toi, t’es jalouse !!! » sur l’air du « Bouh qu’elle est méchante ! ». Mais merdalors ! Il est pas question d’envier ou de jalouser ces filles : c’est pas tellement le fond qui m’agace mais la forme.

Y’a pas une façon moins immature de parler de l’amour de sa vie ? Il a pas de prénom cet homme ? Ou chuis trop conne pour pas comprendre le lien d’intimité entre eux ?

02:40 Publié dans Moi je moi-même | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : blablabla |

13 février 2007

Beignets de tomates vertes

medium_Beignets_de_tomates_vertes.jpgManifestement, la diffusion du film Beignets de tomates vertes sur ARTE dimanche a généré une certaine affluence sur mon blog car le livre est dans mes favoris (malheureusement épuisé mais dispo d’occasion). Pour ceux qui ont loupé le film, séance de rattrapage dimanche 18 février à 00h45 et joie-bonheur, en VOSTF.

J’adore ce film. Plus que ça même, j’en suis dingue. Je l’ai vu un nombre incalculable de fois depuis qu’il est sorti au cinéma. Je me rappelle très bien la sortie : c’était en 1992, j’étais en 4ème et toute la classe est allée le voir au cinéma en version originale sous-titrée. C’était la première fois que je voyais un film en VOSTF au cinéma (depuis j’ai continué avec beaucoup d’acharnement !). Je ne sais pas si mes camarades de classe ont été aussi émus que moi. C’est d’ailleurs une vraie misère : je pleure comme une madeleine à chaque fois que je regarde ce film. Ça n’a pas loupé, je l’ai visionné dimanche dernier, en me disant « Allez, pas longtemps… Juste les 20 premières minutes… », je l’ai vu en entier, sans kleenex d’ailleurs, il a fallu que je me rabatte sur le sopalin !

Pour ceux qui ne connaîtraient absolument pas l’histoire, voici un résumé repiqué sur le site d’ARTE : « Quelque part en Alabama. Evelyn Couch, boulimique et complexée, rend visite avec son mari obèse à une vieille parente hargneuse. Dans le couloir de la maison de retraite, elle rencontre une autre vieille dame, Ninny, qui lui ouvre les portes d'un monde merveilleux : celui d'Idgie et Ruth, deux jeunes femmes en tout point opposées mais s'aimant d'amour tendre dans le deep South des années 20. Elles finissent par ouvrir ensemble un café dans la bourgade de Whistle Stop, où elles cuisinent, entre autres délices, des beignets de tomates vertes. À cinquante ans de distance, elles insufflent à Evelyn une salutaire révolte... ». Donc, ça parle d’amour : celui entre Evelyn (40-50 ans) et Ninny (80 ans) et celui entre Idgie et Ruth. J’ai toujours trouvé que l’histoire entre Idgie et Ruth était très « Gay Friendly ». Là, le film était diffusé dans le cadre d’un théma « Amies pour la vie » mais il pourrait très bien l’être dans un théma « Homosexualité féminine » même si ce n’est pas forcément flagrant.

Ce film permet aussi d’évoquer le racisme, le Ku Klux Klan, le statut de la femme du sud, soumise par la religion, soumise à son mari, la misère lié à la Grande Dépression... Mais malgré tout ces sujets lourds, on ressent la joie de vivre des personnages. Dans ce film, l’histoire est magnifique, les acteurs sont extras, les images sont sublimes et la musique de Thomas Newman très belle.

Je pense que mon goût pour la littérature américaine en particulier sur le sud des États-unis (Tennessee, Caroline du Nord, Caroline du Sud, Louisiane, Mississipi, Alabama, Georgie et Floride) vient de là. En lisant ces romans, je pense que j’essaye de retrouver l’ambiance que j’ai ressentie en regardant ce film même si certains esprits chagrins le considèrent comme un infâme mélo !

Ci-dessous le trailer en bonus, désolée de la qualité mais pour un film sorti il y a plus de 15 ans, c’est déjà pas mal… Ah oui, il est en VO donc même pour ceux qui de démerdent bien en anglais non sous-titré, ça risque d’être pas évident à cause de l’accent du sud et des expressions idiomatiques.


Et en 2ème bonus, la recette de beignets de tomates vertes telle qu'on la trouve dans le roman :

BEIGNETS DE TOMATES VERTES

1 belle tomate par personne
sel et poivre
chapelure de maïs
saindoux
Découper les tomates en rondelles, assaisonner avec poivre et sel, puis les paner. Les faire frire de chaque côté dans le saindoux bien chaud.
A mourir de plaisir !

Nota bene : j'ai essayer une fois mais sans saindoux et avec des tomates normales, c'était pas dégueulasse mais n'avait sûrement rien à voir avec ceux du film !

22:35 Publié dans Moi je moi-même | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : cinéma |

07 février 2007

Tempus edax rerum

*Le temps qui détruit tout (Ovide, Les Métamorphoses).

Comment sait-on quand on vieillit ?

Quand les familles « idéales » des publicités vous semblent jeunes…

 

00:00 Publié dans Moi je moi-même | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : blablabla, pub |

22 janvier 2007

Chat

J'ai fait du cat-sitting dimanche... La petite Paro a des manies bien étranges !
medium_Image0070.jpg

13:15 Publié dans Moi je moi-même | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : blablabla |

10 janvier 2007

Consécration

Je viens de m’apercevoir que j’apparais dans la liste de Biblioblogs sur Bibliopédia ! Ça fait bizarre quand même… Serais-ce bientôt la célébrité ? Vais-je avoir bientôt des paparazzi sous mes fenêtres? Ça, ça serait d’une ironie vu mon goût pour la presse people ! Mince, alors, vu que c’est comme qui dirait, une consécration plus ou moins officielle, je vais devoir arrêter de parler de trucs stupides et futiles ! Allez zou ! On va faire dans le sérieux maintenant : je vais devenir le jeune Padawan du BBF. Non… Je peux pas parler de trucs sérieux… D’autres le font beaucoup mieux que moi. Alors si vous aimez les potins, les livres pas toujours sérieux, les anecdotes marrantes (enfin pas toujours marrantes mais là c’est mon  manque de talent pour l’écriture qui est à blâmer), eh ben, mettez-moi dans vos favoris !

 

19:05 Publié dans Moi je moi-même | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : blog, bibliothèque |

20 novembre 2006

Harry Potter

Il a bien grandi le Harry, il embrasse les filles maintenant ! Aura-t-il le temps de découvrir l'amour charnel dans le prochain opus de J.K. Rowling ? On peut se poser la question !

medium_Harry_Potter_Cho_Chang.2.jpg
En prime, quelques images de Harry Potter et l'Ordre du Phénix qui sortira en france en juillet 2007.
medium_Dolores_Ombrage.jpg
Dolores Ombrage
medium_Sirius_Black.jpg
Sirius Black

Et là, le teaser/trailer du film.

18:30 Publié dans Moi je moi-même | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cinéma |