Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10 juin 2006

Petite balade...

medium_10-06-06_1654.2.jpg
medium_10-06-06_1657.2.jpg
medium_10-06-06_1659.2.jpg
medium_10-06-06_1658.2.jpg
medium_10-06-06_1703.3.jpg
medium_10-06-06_1701.2.jpg

16:35 Publié dans Moi je moi-même | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : blablabla |

09 juin 2006

Et si c'était le Paradis

Enfin un climat qui me convient : beau, chaud, un peu de vent... Si c'est pas la paradis, ça ressemble à l'idée que je m'en fais !

medium_Soleil2.jpg

17:20 Publié dans Moi je moi-même | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : blablabla |

24 mai 2006

Séduction : mode d'emploi

Aujourd'hui = j'allais au boulot à la BK après la pause déjeuner quand je vois un jeune homme sortir de la BPI, je le regarde comme ça, plus par habitude (oui, je regarde beaucoup les jeunes hommes dans la rue, le train, le métro...) et je me dit « Pas dégueulasse mais mal fringué », j'étais en train de le relooker mentalement quand il m'interpelle : « Mademoiselle, on va prendre un verre ? ». Un poil déstabilisée mais professionnelle jusqu'au bout, je refuse, je suis en retard pour le taf... Là, il me rétorque : « J'ai vachement envie de niquer... Il me faut une femme ! » Ouais, ça c'est de la drague ! Après tout, pourquoi s'emmerder avec les salamalecs de la séduction ! Ce ne sont que des conventions que nous imposent la société ! Soyons fous et allons droit au but ! Exprimons tous nos pulsions et cherchons à les satisfaire dans l'heure ! Quoique en y repensant, il a été très formel puisqu'il a proposé un verre avant... Comme quoi, même les rebelles ne peuvent vraiment dépasser les normes admises dans les relations...

Sur ce, je lui ai souhaité bonne chance dans sa recherche personnelle et lui ai conseillé d'essayer les touristes, le Centre est plein de jeunes étrangères déjà émoustillées d'être à Paris, France. Il m'a confié que les touristes, c'était pas si évident à lever car malgré la barrière de la langue, elles comprennent où il veut en venir et refusent. Maintenant, je m'interroge, n'ayant aucune barrière de langue avec lui et m'ayant clairement fait savoir quelles étaient ses intentions à mon égard, j'ai parfaitement compris ce qu'il voulait... Je dois avoir plus désespérée que je ne le pense...

19:30 Publié dans Moi je moi-même | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : blablabla |

12 mai 2006

La ligne 11

La ligne 11 a un défaut...

Elle secoue, beaucoup trop d'ailleurs ! Je n'ai que 3 stations pour aller à Beaubourg mais à chaque fois, j'ai l'impression de faire de la haute voltige... J'ai encore failli me fracasser la gueule tout à l'heure. Dans le métro, d'habitude, on peut tenir en équilibre, les pieds bien plantés sur le sol sans se tenir à rien (genre la vraie Parisienne qui fait la fière dans le métro !). Mais dans les rames de la ligne 11, se tenir à une barre ne suffit pas, se tenir à deux barre s'est déjà mieux... Non, le mieux, c'est encore de se coincer dans un coin et d'attendre... Attendre la fin du voyage en priant pour ne pas chuter à la descente, au moment où l'attention se relâche car on est vraiment très pressé de sortir de ce truc !

19:45 Publié dans Moi je moi-même | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : blablabla |

07 mai 2006

C'est la fin...

Voilà, les cours c'est fini... Je rentre juste d'une soirée, enfin une expo, enfin un concert, enfin un peu tout ça à la fois ! Je me dis que je devrais faire ma valise, je pars dans 6 heures, je me dis que je devrais faire un poil le ménage, car je pars dans 6 heures mais je suis complètement schlass, je me dis que je devrais dormir au lieu d'écrire ce billet, mais bon dans certains cas, mieux vaux ne pas se coucher.

Pour celles et ceux qui me connaissent bien, voire trop bien... Oui, je suis sortie dans un endroit pleins de gens que je connais pas, oui je me suis amusée, oui j'ai un chouïa picolé alors que j'invente toutes les excuses possibles et imaginables et parfois (plus que parfois) vraies pour pas aller à l'Élysée Montmartre...

Bon, allez, sans ironie, cette année, ces 9 mois, furent très intéressants, je ne peux le nier, j'ai rencontré sur Bordeaux des gens que j'espère voir plus tard, avec qui je souhaite vraiment garder le contact (je dis ça mais en même temps je me connais, je suis la reine de la disparition...). De toute façon, je reste encore à Bordeaux pour quelque mois... 4 en tout donc je sais qu'il y en a certains que je compte bien revoir !

J'aurais jamais cru que je me plairais à Bordeaux quand même...

19:40 Publié dans Moi je moi-même | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : blablabla |

09 avril 2006

Le train...

L'inconvénient du TGV, c'est les autres...

C'est déjà assez pénible d'être tellement coincée dans son siège, ne sachant pas où mettre ses jambes exactement, alors quand en plus, votre voisin  décide de lire son journal... le Monde ! Certes la nouvelle formule est plus réduite mais pour le lire, il faut écarter les bras et comme quand on écarte les bras on a aussi tendance à écarter les coudes... J'ai donc passé 2 h avec les coudes de mon voisin dans les côtes ! Je me suis tellement collée à la fenêtre que je me suis presque incrustée dans la clim' !

Bon, pour la dernière heure, ça allait mieux quand même... Il s'est mis à lire un magazine. Mais l'heure du déjeuner approchant Monsieur a sorti un sandwich ! Je sais pas vous, mais moi, les odeurs de nourriture dans les transport en commun, c'est ma bête noire. Le pire : quelqu'un qui mange un kebab dans le métro en face de soi, je change de wagon direct pour ne pas vomir !!!

19:40 Publié dans Moi je moi-même | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : blablabla |

06 avril 2006

2 de tension

Il m'en est arrivé une belle dans le tram...

Que je replace dans le contexte : avec 3 camarades de classe, nous nous rendions à Talence, sur le campus pour visiter le lieu du colloque que l'IUT organise et dont nous gérons la communication (dans le cadre d'un projet tutoré). Le but de cette visite étant de vérifier qu'il y a bien micros, prises pour ordis, rétroprojecteurs... et des tables, très important les tables comme nous le rappelle sans cesse le prof qui nous chapeaute, on ne doit pas oublier le café et surtout le cocktail ! Nous étions donc toutes les 4 en train de papoter gentiment et de râler aussi en balançant des vacheries sur ce prof qui nous semble obnubilé par le cocktail quand j'ai commencé à voir de la neige. Vous savez, la neige, comme quand vous tombez sur une chaîne de télé « vide »... Ben moi, quand ça fait ça, c'est pas bon signe... Ça veut dire que dans pas longtemps je vais me sentir mal... Et ça a pas loupé juste au moment où je me disait : « Tient le coup, il reste plus qu'un arrêt ! », je suis tombée dans les pommes ! Comme dans les films, ouais ! Le plus bizarre c'est que ça n'a pas duré longtemps mais quand je suis revenue à moi, j'étais par terre en train de me dire :  « Tiens, je fait un drôle de rêve...» puis « Pourquoi y'a autant de monde dans ma chambre ?» Oui, le tram était bondé... Ensuite : « Pourquoi je suis par terre dans le tram ?!?!? » Mes copines m'ont aidé à me relever car j'étais bien paumée dans mon cerveau, je n'arrivais pas à me dégager de la barre de soutien à laquelle je me tenais juste avant... On est sortie sur le quai où tout de suite je me suis sentie mieux.

Je leur ai fait une belle frayeur ! Finalement, je ne suis pas allée à cette visite, je suis rentrée après avoir laissé passer au moins 5 trams, le temps de me remettre et de pouvoir espérer avoir une place assise.

Y'a pas à dire, les baisses de tension, ça met de l'animation !

19:20 Publié dans Moi je moi-même | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : blablabla |