Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23 décembre 2013

La Colonie du diable

thriller,littérature américaine,james rollinsLa Colonie du diable de James Rollins paru en 2013 chez Fleuve Noir.

Deux jeunes Indiens découvrent dans une grotte gardée secrète depuis des générations, les corps momifiés d’une dizaine d’Indiens. En plus des momies et un étrange totem en or ainsi que des plaques du même métal gravées d’inscriptions. S’apercevant du vol de la carte menant à cette grotte, le grand-père d’un des garçons l’abat et se suicide ensuite sans remarquer le camarade de son petit-fils caché derrière une anfractuosité.

Rapidement les autorités sont prévenues, un spécialiste de la culture indienne, Hank Kanosh et une anthropologue sont envoyés sur place. Mais un groupe d’Indiens radicaux décide d’intervenir et faire sauter la grotte pour que personne ne touche aux restes humains. Au moment où le totem en or sort de la grotte, une énorme explosion retentit déclenchant une réaction en chaîne géologique d’une ampleur jamais vue.

L’équipe de la SIGMA Force, une unité spéciale, est expédiée sur place pour enquêter et ils se rendent rapidement compte qu’un trésor aussi inestimable que dangereux a été mis au jour. Ce trésor va mettre en branle une organisation secrète que la SIGMA Force traque depuis de nombreuses années.

Ce thriller évoque plusieurs thèmes très intéressant comme les nanotechnologies et la fondation des États-Unis ainsi que les relations avec les Indiens à cette époque. Grâce à cela, l’intrigue est très enlevée même si elle est un peu abracadantesque. C’est un roman avec de nombreux défauts comme des personnages très binaires mais si l’on aime les histoires hautement divertissantes mélangeant archéologie, histoire et sciences, on n’est pas déçu.

James Rollins tiendra pour moi le rôle que tenait pour moi jusqu’alors Clive Cussler : c’est mon nouveau pourvoyeur de romans d’aventure dépaysants car je trouve que les romans de Cussler ont considérablement baissé en qualité et en intérêt ces dernières années…

Vous voulez en lire un extrait ?
thriller,littérature américaine,james rollins

17:20 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : thriller, littérature américaine, james rollins |

08 décembre 2013

Amazonia

littérature américaine,thriller,james rollinsAmazonia de James Rollins paru en 2011 chez Fleuve Noir (aussi disponible en poche).

Au Brésil, dans la forêt amazonienne, Nathan Rand étudie la botanique et le savoir des chamans indiens. Ses parents, tous deux chercheurs, lui ont transmis leur passion de cette région du monde qu’il connaît désormais assez bien. Sa mère étant morte des années plus tôt, il ne restait à Nathan que son père, Carl Rand, qui a mystérieusement disparu en plein cœur de la forêt amazonienne quatre ans auparavant avec tous les membres de son expédition.

Nathan est alors contacté par le Dr Kelly O’Brien et son frère car ils veulent monter une opération pour retrouver les traces de Carl Rand. Alors que la piste du père de Nathan s’était évanouie dans la forêt, ils ont cette fois-ci un indice. Un ex-militaire, membre de la première expédition refait surface dans une mission catholique de la jungle. Mais le plus étrange est que cet homme qui est parti amputé d’un bras revient avec ses deux bras intacts !

Malheureusement, il décède rapidement et en autopsiant son corps aux États-Unis après le rapatriement du corps, les médecins découvrent que le cadavre du militaire est littéralement rongé par différents cancers. Il semblerait que cet homme ait découvert une tribu redoutée, les Ban-ali, qui possèdent un savoir médical incroyable. Les États-Unis ainsi qu’une firme pharmaceutique qui a financé la précédente expédition rêvent de récupérer le ou les composés qui ont permis cette régénération. Pour Nathan, ce n’est pas tant la découverte botanique qui le motive mais le désir de savoir enfin ce qui est arrivé à son père.

La nouvelle expédition s’enfonce donc dans la jungle en suivant les traces laissées par l’ex-militaire. Alors que ce voyage est éprouvant pour les participants, les dangers se multiplient car la jungle renferme des espèces inconnues excessivement dangereuses qui semblent n’être là que pour leur barrer le passage ! Pendant ce temps, aux Brésil et aux États-Unis, des enfants tombent malades et meurent rapidement terrassés par une fièvre inconnue car toutes les personnes qui ont été en contact avec le corps de l’ex-militaire ont propagé une maladie foudroyante ! Désormais, pour l’équipe, en plus de percer les secrets médicaux des Ban-ali, ils vont devoir trouver le remède à cette fièvre qui risque de décimer le monde…

Ce thriller est assez éprouvant car les personnages rencontrent des bestioles répugnantes au cours de leur excursion vers le territoire des Ban-ali ! Malgré tout, l’histoire est bien amenée, l’intrigue est palpitante même si la psychologie des personnages est des plus simplistes voire caricaturale.

C’est un honnête divertissement qui rappelle certains films de série B, ça ne révolutionne pas le genre mais pour moi, le contrat est rempli car c’est du dépaysement garanti et on apprend quelques faits intéressants sur la jungle est ses habitants.

Vous voulez en lire un extrait ?
littérature américaine,thriller,james rollins

14:01 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : littérature américaine, thriller, james rollins |

23 novembre 2013

Dimiter

Littérature américaine,thriller,william peter blattyDimiter de William Peter Blatty paru en 2013 chez Pocket.

1973, un homme est interrogé par la Sigurimi, les services secrets de l’Albanie communiste. Il est soupçonné d’être un espion envoyé par le Vatican pour ordonner des prêtres dans ce pays qui se fait appeler à l’époque le « premier pays athée du monde ». Mais cet homme très mystérieux ne parle pas et résiste de façon surprenante à la douleur.

Un an plus tard, à Jérusalem, cet espion qui a réussi à s’échapper serait en mission dans la ville.

Malgré le style littéraire de Blatty que j’affectionne, cette histoire n’a ni queue ni tête ! La construction est bancale et l’intrigue est incompréhensible… Beaucoup de questions sont posées et on a aucune réponse, c’est très frustrant ! Pour moi, c’est un ratage complet…

Vous voulez en lire un extrait ?
Littérature américaine,thriller,william peter blatty

11:17 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : littérature américaine, thriller, william peter blatty |

17 novembre 2013

Irréparable

littérature américaine,roman policier,karin slaughterIrréparable de Karin Slaughter paru en 2012 chez Le Livre de Poche.

Will Trent, du Georgia Bureau of Investigation, est envoyé sur une scène de crime dans les beaux quartiers d’Atlanta. Il découvre alors que si une jeune fille est morte sur place, une autre a été enlevée. Il fait équipe pour la première fois avec la détective Faith Mitchell de la police d’Atlanta.

Leurs rapports commencent surs des bases difficiles car une enquête sur des policiers ripoux à forcer la mère de Mitchell à prendre sa retraite anticipée. Malgré tout ce contentieux, Faith Mitchell découvre que Will Trent n’est pas un policier comme les autres, avec lui, pas de remarques misogynes et même s’il est maladroit dans ses propos avec elle, il fait preuve de beaucoup de respect et professionnellement, elle est ébahie par son pouvoir de déduction.

L’affaire s’avère complexe et comme dans tous les cas d’enlèvement, le temps joue en leur défaveur. L’histoire se passe sur trois jours et le lecteur suit les pas des enquêteurs au fur et à mesure des progrès des investigations.

Plus que l’intrigue policière, ce qui est passionnante ici, ce sont les relations entre les différents protagonistes, leur psychologie qui est toujours très fouillée chez Karin Slaughter comme je l’avais déjà remarqué dans le précédent roman que j’ai lu d’elle.

J’ai découvert cette auteur grâce aux conseils d’une collègue et je ne suis vraiment pas déçue !

Vous voulez en lire un extrait ?
littérature américaine,roman policier,karin slaughter

17:33 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : littérature américaine, roman policier, karin slaughter |

07 novembre 2013

La Civilisation des abysses

littérature américaine,thriller,james rollinsLa Civilisation des abysses de James Rollins paru en 2012 chez Fleuve Noir.

Alors qu’une éclipse solaire a lieu sur la côte Pacifique des États-Unis, une série de tremblements de terre d’une violence extraordinaire a lieu. Le Président des États-Unis, qui accueillait une délégation chinoise sur l’île de Guam, est évacué en urgence sur Air Force One et pour une raison encore inconnue, l’avion s’abîme dans le Pacifique. Il n’y aura aucun survivant.

Jack Kirkland, un ex-militaire et astronaute, devenu chercheur de trésor voit son bateau et surtout son sous-marin réquisitionnés sur les lieux du naufrage pour récupérer des morceaux de l’épave de l’avion. C’est en partant en mission à une grande profondeur qu’il découvre, à côté de l’avion présidentiel, une flèche de cristal aux propriétés très particulières : ce cristal dérègle totalement sa boussole et ses instruments de communication. Intrigué par ce cristal, Kirkland le prend en photos sous toutes les coutures et découvre qu’à sa base, il y a une écriture archaïque.

Au même moment au sud du Japon, une archéologue et son amie informaticienne accostent sur une île que les séismes ont fait remonter à la surface. Cette île est en fait une ville très ancienne. En visitant un des temples au sommet d’une pyramide, Karen Grace et Miyuki Nakano découvrent un texte gravé sur les murs. Poursuivies par des hommes qui cherchent à les tuer, les deux amies pénètrent à l’intérieur de la pyramide où elles découvrent une étoile en cristal.

Jack et son équipe vont bientôt être contactés par Karen et Miyuki car les deux groupes ont découvert les vestiges d’une civilisation très ancienne qui vénérait ce cristal dont les effets ont peut-être causé le crash de l’avion présidentiel. Mais ils auront tous besoin de beaucoup de courage pour enquêter sur ce mystère alors que le Vice-Président des États-Unis, devenu président pour cause de vacance du poste, va tout faire pour accuser les Chinois d’avoir abattu Air Force One et ainsi, risquer de de déclencher la Troisième Guerre mondiale.

Ce thriller s’appuyant sur une histoire de civilisation disparue à un petit côté Indiana Jones très divertissant. L’histoire est bien construite, le tempo est rapide pour ne laisser aucun répit au lecteur. C’est une lecture sans prétention mais pas sans intérêt. Les personnages sont assez standards pour ce genre de roman mais là encore, ce n’est pas le principal car tout est concentré sur l’action.

Un bon roman pour qui aime les romans d’aventures et de mystère !

Vous voulez en lire un extrait ?
littérature américaine,thriller,james rollins

18:59 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : littérature américaine, thriller, james rollins |

29 octobre 2013

Histoire de Lisey

littérature américaine,roman fantastique,stephen kingHistoire de Lisey de Stephen King paru en 2007 chez Albin Michel (existe aussi en poche).

Cela fait deux ans que Scott Landon, un romancier célèbre et primé, est décédé. Lisey décide enfin de ranger les papiers de son mari. C’est à cette occasion que les souvenirs de vingt-cinq ans de mariage remontent à la surface et Lisey se rappelle les passages les plus marquants de leur vie commune qu’elle avait oubliée.

Car, Scott Landon, en plus d’être écrivain doué et admiré, était dans le privé un homme tourmenté, ayant vécu une enfance particulièrement difficile dans une famille où la folie est héréditaire. Parallèlement à ces retours dans le passé qui sont, pour Lisey, comme autant de stations pour enfin avoir le dernier message de son époux, Lisey doit affronter des difficultés familiales car sa sœur aînée souffre de maladie mentale et elle doit également affronter un fan de Scott particulièrement dangereux !

Dans ce roman de Stephen King, on retrouve un de ses thèmes favoris, l’écrivain et l’écriture. Mais si le point de vue est celui de l’épouse, la femme de l’ombre, celle qui se trouve à l’arrière-plan des photos de l’écrivain célèbre. Mais c’est la folie qui est véritablement le thème central. Ce sujet est traité avec beaucoup de sensibilité et d’intelligence.

Dans la production de Stephen King, c’est un roman très atypique et c’est peut-être cela que j’ai eu du mal à rentrer dedans quand il est sorti. Le fantastique qui est sa marque de fabrique n’apparaît que par petite touche au début. Pour le fan de Stephen King, cela demande peut-être un peu d’effort mais cet effort est largement récompensé par la beauté de ce roman que je vois comme un magnifique hommage à son épouse.

Le personnage de Lisey est, je pense, un de ses plus beaux personnages féminins ! J’ai également l’impression que ce roman est très personnel et on ne peut s’empêcher de voir en Scott Landon le double littéraire de Stephen King.

Bref, je ne peux que conseiller la lecture de ce roman aux fans de Stephen King qui hésitent à le lire et à tous les autres car c’est vraiment un de ses meilleurs tant par l’histoire que par la recherche linguistique que la traductrice, Nadine Gassie, a, semble-t’il, très bien restitué.

Vous voulez en lire un extrait ?
littérature américaine,roman fantastique,stephen king

19:29 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : littérature américaine, roman fantastique, stephen king |

25 octobre 2013

Mort-en-direct.com

littérature américaine,thriller,John KatzenbachMort-en-direct.com de John Katzenbach paru en 2012 chez Presses de la Cité.

Le professeur Adrian Thomas apprend qu’il est atteint d’une maladie incurable qui affecte sa mémoire et son cerveau. Dans peu de temps, Adrian oubliera son passé et son présent. Craignant ce moment, il envisage de se suicider lorsqu’il pense être témoin de l’enlèvement d’une adolescente de 16 ans. Là où la jeune fille a disparu, il ne reste plus qu’une casquette rose.

Convaincu d’agir par les visions qu’il a de sa femme, de son fils et de son frère, tous décédés des années auparavant, il part à la recherche de cette jeune fille, Jennifer. Pour sa famille et pour la police, Jennifer a fugué car elle s’est déjà enfuie de chez elle par deux fois dans le passé.

Adrian va essayer de convaincre la policière chargée de l’enquête, Terri Collins, qu’il s’agit bien d’un enlèvement mais la policière doit suivre certaines procédures et Adrian n’est pas un témoin crédible pour elle car elle se rend bien compte qu’il semble confus parfois. En enquêtant sur les délinquants sexuels de la ville, Adrian en découvre un, Mark Wolfe, un exhibitionniste qui a déjà tenté de séquestrer une adolescente.

Cet homme est en liberté surveillée et Adrian va solliciter son aide pour retrouver Jennifer car son instinct de professeur de psychologie lui fait suspecter que le couple qui a enlevé Jennifer l’a fait pour une raison bien particulière, les couples meurtriers ayant un fonctionnement atypiques. Avec l’aide de ce délinquant sexuel, Adrian Thomas va explorer les tréfonds d’Internet jusqu’à ce qu’il retrouve Jennifer.

Ce thriller est magnifiquement bien écrit et l’intrigue est très originale. On assiste à la quête du professeur tout en lisant parallèlement le calvaire que subit Jennifer dans sa cellule. Tout repose sur la psychologie et c’est pour cela que c’est assez éprouvant à lire et met le lecteur sur les nerfs.

C’est donc une histoire tortueuse mais qui s’adresse aux lecteurs de thriller ou de roman noir les plus aguerris car j’ai éprouvé tellement d’empathie pour Adrian Thomas et Jennifer que leurs épreuves se sont avérées très perturbantes pour moi et impose maintenant que je me plonge dans un roman plus léger pour me remettre de mes émotions !

Vous voulez en lire un extrait ?
littérature américaine,thriller,John Katzenbach

11:13 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : littérature américaine, thriller, john katzenbach |