Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30 avril 2015

Le Prestige

littérature britannique,science-fiction,Christopher PriestLe Prestige de Christopher Priest paru en 2006 chez Folio.
 
Andrew Westley est journaliste. Il est envoyé enquêter sur une histoire de secte dans le nord de l’Angleterre. Cela s’avère être une fausse piste, Kate Angier est la personne qui souhaitait le rencontrer car elle a des choses à lui apprendre sur un de ses ancêtres, Alfred Borden et sur le sien, Rupert Angier.
 
À la fin du 19ème siècle, ces deux prestidigitateurs de talent sont acclamés par les foules. Ils étaient aussi de farouches ennemis et n’ont eu de cesse, tout au long de leur carrière, d’essayer de saboter les tours de l’autre. Cette rivalité repose d’abord sur deux conceptions de la magie différentes puis des drames vont alimenter leur haine sans merci.
 
Andrew Wesley, né Nicky Borden, a été adopté très jeune et ne se souvient pas de son enfance avant cela. Il est persuadé depuis toujours d’avoir un frère jumeau quelque part, il le ressent dans sa chair et dans son esprit. Kate l’a connu quand il était encore Nicky Borden alors qu’elle n’était guère plus âgée que lui et pourrait avoir des réponses quant à l’existence de ce jumeau qu’aucun registre officiel ne confirme. Andrew lit donc l’autobiographie de son ancêtre puis le journal de Rupert Angier où l’on découvre en même temps que lui leur lutte pour écraser l’autre en ayant le meilleur tour de magie. Pour cela, Rupert Angier dépense une fortune en faisant appel à Nikola Tesla.
 
Ce roman est époustouflant, il y a un grand soin apporté à la construction de la narration mais aussi aux personnages de Borden et Angier. L’histoire peut paraitre alambiquée dans les cent premières pages mais peu à peu, tout s’éclaire et l’attention se concentre sur l’intrigue qui arrive à son point d’orgue dans les derniers chapitres.
 
En découvrant le journal d’Angier après avoir lu celui – assez étrange de Borden – on comprend mieux les omissions de celui-ci mais aussi les malentendus qui ont alimentés leur inimitié. Ce roman évoque avec brio l’idée du double et de la quête d’identité.
 
Le côté science-fiction est très subtil et ce roman pourrait donc plaire à de nombreux lecteurs qui ne sont pas enclins habituellement à lire des romans de ce genre. L’auteur a reçu un prix pour ce roman – largement mérité.
 
Vous voulez en lire un extrait ?
littérature britannique,science-fiction,Christopher Priest
Ce roman a également fait l’objet d’une adaptation au cinéma en 2006 par Christopher Nolan dont voici la bande-annonce : 

Le Prestige
Le Prestige Bande-annonce VO

17:25 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : littérature britannique, science-fiction, christopher priest |