Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30 juin 2012

Le Syndrome E

littérature française,thriller, franck thilliezLe Syndrome E de Franck Thilliez paru en 2010 chez Fleuve Noir.

Le lecteur familier de Franck Thilliez retrouvera dans ce roman  ses deux héros fétiches : Lucie Henebelle, lieutenant dans le Nord-Pas-de-Calais et Franck Shapiro, commissaire en région parisienne. Depuis la mort de sa femme et de sa fille dans un accident, Sharko est diagnostiqué schizophrène, difficile pour lui de continuer à exercer son métier… Il est alors devenu analyste pour la police, ce travail, moins anxiogène, lui permet de garder un pied dans le milieu. Il est pourtant envoyé sur le terrain en Normandie car des corps mutilés ont été retrouvés enterrés très profondément.

À Lille, un ex-petit-ami de Lucie, un fondu de cinéma, découvre un court-métrage inconnu des années 50 : ce film est tellement hors du commun qu’il en perd la vue ! Lucie décide d’enquêter alors qu’elle est en congés et va jusqu’en Belgique pour retrouver le précédent propriétaire de ce film. Mais d’autres personnes désirent mettre la main dessus.

D’un côté des cadavres énucléés au crâne vidé de leur cerveau et de l’autre un film plus qu’étrange vont réunir les deux personnages qui vont parcourir la France mais aussi l’Égypte et le Québec pour découvrir la sombre vérité derrière des évènements apparemment éloignés dans le temps et dans l’espace.

Un très bon thriller basé sur une histoire vraie, les orphelins de Duplessis au Canada, qui m’a rappelé l’histoire du film The Magdalene sisters dans son horreur, prouvant une fois de plus que le pouvoir, la religion et l’argent peuvent entraîner les pires malheurs pour les plus faibles !

À part ça, le récit est très haletant et la fin annonce le prochain Thilliez que j’attends de lire désormais avec beaucoup d’impatience !

Vous voulez en lire un extrait ?
littérature française,thriller,franck thilliez

10:05 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : littérature française, thriller, franck thilliez |

14 avril 2012

L’Anneau de Moebius

littérature française,thriller,roman fantastique,franck thilliezL’Anneau de Moebius de Franck Thilliez paru en 2010 chez Pocket.

Victor Marchal est un jeune policier récemment transféré d’Avignon vers la crim’ de Paris. Son arrivée fait grincer quelques dents car on le soupçonne d’être pistonné. Le jeune homme va essayer de faire ses preuves avec sa première affaire criminelle : le meurtre d’une star du porno où la mise en scène du crime est abominable. Petit à petit, l’enquête lève le voile sur un milieu sordide de pervers sexuels fascinés par les difformités congénitales.

Parallèlement, Stéphane Kismet, accessoiriste-maquilleur pour le cinéma (il crée des monstres et milles autres horreurs en latex) est assaillis par des rêves prémonitoires en lien avec l’affaire de Victor Marchal. Le destin fait se rencontrer les deux hommes qui vont tenter d’arrêter ce meurtrier grâce aux indices laissés dans les rêves de Stéphane.

Un thriller efficace comme sait particulièrement bien les faire Franck Thilliez, avec une efficacité redoutable dans la description des meurtres et des milieux les plus monstrueux. Petit plus, ce roman est très empreint de fantastique qui, loin de le rendre improbable, ajoute à la tension qu’on ressent en le lisant. Un très bon moment pour le lecteur qui aime les histoires de tueurs en séries !

Vous voulez en lire un extrait ?
littérature française,thriller,roman fantastique,franck thilliez

11:12 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : littérature française, thriller, roman fantastique, franck thilliez |

05 mars 2012

Deuil de miel

littérature française,thriller,franck thilliezDeuil de miel de Franck Thilliez paru en 2010 chez Pocket.

Six ans après l’affaire de l’Ange rouge, la femme de Franck Sharko, Suzanne et sa fille, Héloïse, meurent écrasées par un chauffard. En plein deuil, Sharko reprend son métier de flic à la crim’ de Paris. Son but : éliminer tous les détraqués quitte à oublier les règles et les procédures.

Avec la découverte du corps d’une femme nue retrouvée dans une église, Sharko replonge dans une affaire particulièrement tendue. Le tueur se voit comme un prophète, annonce les châtiments, joue avec la police. Son arme de prédilection : les insectes les plus mortels de la Création. Avec ce héros, Franck Thilliez explore les méandres de la folie humaine. J’ai été happée par le récit qui semble aller vers le fantastique pour revenir en plein dans le thriller. Le récit est tortueux mais le rythme est très enlevé. L’histoire est sombre au possible mais c’est un délice pour le lecteur qui aime frissonner en lisant des romans sur des serial killer monstrueux !

Vous voulez en lire un extrait ?
littérature française,thriller,franck thilliez

18:15 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : littérature française, thriller, franck thilliez |

16 décembre 2011

Fractures

littérature française,thriller,franck thilliezFractures de Franck Thilliez paru en 2010 chez Pocket.

Alice Dehaene est une jeune femme timide et très perturbée. Cela fait un an qu’elle consulte un psychiatre, Luc Graham, pour essayer de comprendre la raison de ses phobies et ses curieuses pertes de mémoire qu’elle qualifie de « bulle d’encre ».

Sa recherche de la vérité va s’accélérer brutalement lorsque son père, ancien journaliste qui a assisté au massacre de Sabra et Chatila au Liban en 1986, est poignardé ; quand Alice découvre son chemisier taché de sang dans sa salle de bain ; quand elle découvre une photo prise en 2007 de sa sœur jumelle, Dorothée, décédée en 1997 et quand Julie Roqueval, assistante sociale obstinée et curieuse, emmène à l’hôpital psychiatrique, où travaille le Dr Graham, un homme catatonique nu, juste enroulé dans une couverture.

Franck Thilliez sait créer des atmosphères propices au suspense de ses histoires, je lui trouve un côté « stephen kingien » mais là où Stephen King explore l’âme humaine et sa noirceur en prenant pour cadre des petites villes du Maine en utilisant l’argument surnaturel, Thilliez évoque, lui, la psyché humaine et son fonctionnement dans des histoires se passant dans le Nord-Pas-de-Calais et où les symptômes psychiatriques ont le premier rôle. C’est passionnant, bien construit, il est très difficile de lâcher un de ses romans quand on l’a commencé tant on a hâte de connaître le dénouement.

Mais attention, les histoires de Thilliez sont vraiment très très noirs, les personnes qui ont du mal avec les ambiances et les thèmes à la Seven feraient mieux de ne pas ouvrir un de ses romans !

Vous voulez en lire un extrait ?
littérature française,thriller,franck thilliez

10:52 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : littérature française, thriller, franck thilliez |

19 septembre 2011

Train d’enfer pour un ange rouge

littérature française,roman policierTrain d’enfer pour un ange rouge de Franck Thilliez paru en 2011 chez Pocket.

Six mois après l’enlèvement de sa femme alors qu’il est toujours sans nouvelle d’elle, le commissaire Franck Sharko est envoyé enquêter sur un meurtre particulièrement barbare aux environs de Paris.

Le cadavre d’une femme a été retrouvé, torturée, suppliciée dans une mise en scène extrêmement éprouvante pour les policiers arrivés sur les lieux. Cette mort, bientôt suivie d’une deuxième, toujours aussi horrible, oriente les enquêteurs vers les milieux sado-masochistes où les pratiques les plus atroces et immorales sont la norme.

Le tueur, très intelligent, semble pourtant avoir toujours un coup d’avance sur les policiers mais c’était sans compter la ténacité du commissaire Sharko qui va plonger au plus profond de la perversité humaine dans cette affaire.

Le premier polar publié de Franck Thilliez. Celui-ci a beaucoup travaillé son style qui est inventif même si pour cela les dialogues manquent de naturel. Cette histoire est sombre à souhait et machiavélique à tel point que le lecteur est fasciné et anxieux de découvrir la fin !

Vous voulez en lire un extrait ?
littérature française,roman policier,franck thilliez

11:40 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : littérature française, roman policier, franck thilliez |

25 octobre 2007

Polar du Nord

a9a3a781a63ffe44e13b25e17a8f08d7.jpgLa Mémoire fantôme de Franck Thilliez paru en 2007 chez Le Passage « Ligne noire ».

J’ai découvert Franck Thilliez par hasard, en regardant Le magazine de la santé sur France 5. Marina Carrère d’Encausse l’avait adoré et avait insisté pour que le responsable de la chronique littéraire parle de son dernier roman car le sujet sur la mémoire est fascinant tout en étant un très bon roman policier. Elle semblait très très emballée par cet auteur alors je l’ai essayé. Et j’avoue avoir adoré à mon tour puisque j’ai lu les deux que nous avions à la bibliothèque : La Chambre des morts* et La Forêt des ombres et j’ai fait acheté le dernier, La Mémoire fantôme où l’on retrouve l’héroïne de La Chambre des morts mais qui entre-temps est montée en grade, passant de brigadier à lieutenant.

Dans cette nouvelle aventure, elle se retrouve sur les bras avec une amnésique ancienne mathématicienne qui semble avoir été enlevée par un tueur en série qui a défrayé la chronique quelques années auparavant et mis les services de police en échec avant de cesser toute activité.

Manon Moinet est amnésique antérograde depuis une agression lors d’un cambriolage. La particularité de ce type d’amnésie est que le sujet est incapable d’enregistrer des faits nouveaux. Manon se souvient de son passé, de ce qu’elle a fait deux mois avant son agression mais rien depuis. Elle ne sait pas que sa mère est morte, ne reconnaît pas les personnes, a du mal à suivre une conversation qui s’éternise un peu. En bref, elle a ce que l’on appelle prosaïquement une mémoire de poisson rouge. Et si les poissons rouges ont une mémoire de quelques dizaines de secondes, elle n’en a que quatre minutes.

Pour pallier à cela, elle participe à un programme qui la dote un organiseur très sophistiqué où elle peut enregistrer les faits nouveaux de sa vie ou garder des photos des gens qui l’entoure. Et c’est seulement en le consultant régulièrement qu’elle arrive peu à peu à se rappeler des choses, par répétition, un peu comme on apprend des poésies à l’école.

Depuis que sa sœur a été tuée par le tueur en série qui s’appelle lui-même « Le Professeur », elle le traque et malgré son handicap, elle et Lucie Henebelle vont réussir à le coincer car les mathématiques sont au cœur du récit.

Ce que j’aime chez Thilliez, c’est que ses personnages sont très bien construits, avec leurs qualités et leurs défauts. La fascination de Lucie pour les tueurs en série vient d’un traumatisme de l’enfance mais c’est également la maman célibataire de jumelles en bas âge avec toute les complications que cela implique d’être mère célibataire lorsqu’on fait un métier sans horaires avec, pour couronner le tout, une névrose assez incapacitante quand on essaye d’avoir des relations normales avec autrui. Dans son enquête, elle seconde un flic venu de Paris qui a déjà travaillé sur l’affaire du Professeur. Mais cet homme, s’il est un bon flic est aussi un sale pervers d’un point de vue humain. Les personnages sont donc suffisamment réalistes dans leurs complexités pour que l’histoire en devienne encore plus prenante. Thilliez sait aussi créer une ambiance, une atmosphère propice à ses récits qui se passe toujours dans le nord de la France.

Pour moi, actuellement, c’est un des meilleurs écrivains de polars à la française. Il a toutes les qualités des auteurs américains du genre tout en combinant des spécificités bien françaises, notamment dans la psychologie des personnages. Pour les critiques, il fait partie des successeurs de Jean-Christophe Grangé mais personnellement, je ne crois pas que ça soit rendre hommage à Thilliez que de juxtaposer son œuvre à celle de Grangé dont je trouve les romans assez capilotractés et un peu faciles tant au niveau du récit que de l’écriture.

Donc si vous aimez les ambiances bien sombres avec des histoires assez sanglantes et que de devoir resté éveillé toute la nuit car vous ne pouvez pas lâcher votre roman avant d’en connaître le dénouement, je ne peux que vous conseiller de lire les romans de Franck Thilliez !

* La Chambre des morts sortira le 14 novembre 2007 avec Mélanie Laurent, Eric Caravaca, Gilles Lelouche...  et est réalisé par Alfred Lot.

f2ed0ae498d0c050013161320575c79e.jpg

18:05 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : littérature française, roman policier, franck thilliez |