Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22 décembre 2011

1666

littérature australienne,roman historique,Geraldine Brooks1666 de Geraldine Brooks paru en 2003 chez Calmann-Lévy (aussi disponible en poche).

Au 17ème siècle, de nombreux maux affligent les gens de cette époque : la guerre, la famine, la pauvreté mais ce que l’on craint par-dessus tout, c’est la peste.

Entre 1665 et 1666, la peste touche l’Angleterre et dans un petit village du centre du pays, grâce à un pasteur dévoué, les habitants acceptent de se mettre en quarantaine pour protéger les régions alentours. C’est un acte courageux alors que devant la peste, le premier réflexe est de fuir ce qui risque de propager la maladie à une époque où l’on ne connaissait pas ce qui cause ce fléau.

Une habitante de ce village, Anna, la servante du pasteur ainsi qu’Elinor, la femme de ce même pasteur, vont essayer de soulager les mourants et aider les vivants, cherchant dans la bibliothèque du presbytère mais aussi dans l’utilisation des plantes, un remède pour apaiser les souffrances des malades.

Mais l’horreur succède à l’horreur car cette maladie va mettre à rude épreuve la foi des villageois et les pousse à commettre des actes irréparables.

Un très bon roman historique où l’auteur nous fait vivre cette époque et la tragédie de la peste à travers les yeux de son héroïne, une jeune femme vaillante et curieuse. Ce roman est très bien documenté et très bien raconté basé sur l’histoire – vraie – du village d’Eyam dans le Derbyshire.

Vous voulez en lire un extrait ?
littérature australienne,roman historique,Geraldine Brooks

12:19 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : littérature australienne, roman historique, geraldine brooks |