Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06 mai 2012

Mon âme au diable

littérature française,Jean-Pierre GattégnoMon âme au diable de Jean-Pierre Gattégno paru en 2010 chez Calmann-Lévy.

Depuis six mois, Théodore Simonsky, professeur de lettres vacataire, n’a pas travaillé et les temps sont durs, tellement durs que quand un haut fonctionnaire du ministère de l’Éducation Nationale lui propose un remplacement dans un collège très très difficile du XIXème arrondissement de Paris. Il accepte car ce haut-fonctionnaire lui promet le graal : un CDI et une future affectation dans un lycée réputé où il pourra enfin enseigner sa discipline. Mais pour cela, Simonsky doit accomplir une tâche très particulière : assassiner la principale de ce collège…

Voilà un roman très surprenant dans lequel l’auteur, sous la forme du thriller, dénonce l’état actuel de l’éducation et l’existence de deux types d’établissements scolaires : les bons et les mauvais. Les bons où les élèves travaillent et les mauvais où l’on fait de la garderie.

On s’attend à lire un livre d’humour mais je l’ai en fait trouvé tellement cynique qu’à un moment je me suis demandée où voulait en venir l’auteur car c’est une extrapolation des dérives actuelles mais il ne propose rien pour adoucir sa critique et rassurer le lecteur.

Au final, j’ai trouvé ce roman très dur sur le fond, les scènes décrites dans le collège Verdi sont très pénibles, les exactions commises tant par les élèves que par certains membres de l’équipe éducative sont moralement éprouvantes pour le lecteur.

Vous voulez en lire un extrait ?
littérature française,jean-pierre gattégno

16:44 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : littérature française, jean-pierre gattégno |