Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10 avril 2009

Jaz Parks s’en mord les doigts

Jaz Parks s'en mord les doigts.jpgJaz Parks s’en mord les doigts de Jennifer Rardin paru en 2008 chez Bragelonne « Milady ».

Jasmine "Jaz" Parks est une ancienne chasseuse de vampires qui travaille désormais pour la CIA où elle est l’assistante de Vayl, un vampire roumain vieux de 300 ans au moins. Ils sont tous les deux le bras armé de l’Agence et dégomment allégrement des malfrats, terroristes et autres crapules qui s’associent évidemment avec d’affreux vampires. À priori, rien de bien original.

Tiens, ça me fait penser que dans ce genre d’histoires, c’est toujours la fille qui est humaine et l’homme, le vampire…

Autre remarque en passant, je sais bien que la Roumanie est le berceau de Dracula mais un vampire originaire d’Europe de l’Est, c’est quand même de l’ultra réchauffé ! J’attends avec impatience l’auteur qui créera un héros vampire jamaïcain pour changer !

Bon, reprenons le fil de l‘histoire… En fait, non, ça va pas être possible car l’histoire est tellement ténue qu’elle tiens en 5 lignes et le manque d’inventivité n’est pas le pire des maux de ce roman, le reste est à l’avenant… Encore un auteur qui s’est lancé dans la littérature dite de genre avec un niveau d’exigence littéraire assez proche du zéro absolu.

Bref, un roman poussif, à l’intrigue inexistante ou presque, avec des redites et des personnages globalement agaçants, premier tome d’une saga qui en comportera je ne sais pas combien (4 autres sont parus en anglais, le 2ème vient de sortir en français) mais de toute façon, ça se fera sans moi !

Par contre, je ne renonce pas à la lecture de ce genre actuellement en vogue qu’est la « bit lit’ » (un mix de chick lit’ et de roman fantastique) puisque je pense retenter le coup avec Laurel K. Hamilton et sa série Anita Blake chez Bragelonne « Milady » et, éventuellement, Charlaine Harris avec la série de la Communauté du Sud dont l’action se déroule en Louisiane (ce qui est, pour moi, une raison suffisante pour en entamer la lecture !) et adaptée sous le nom de True Blood à la télévision américaine par HBO. Ses romans sont épuisés actuellement mais prochainement réédité par J’ai lu qui en poursuivra peut-être la traduction.

12:05 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : littérature américaine, roman fantastique, jennifer rardin |