Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21 mai 2013

La Prophétie des ombres

documentaire,John A. KeelLa Prophétie des ombres de John A. Keel paru en 2012 chez J’ai lu.

John Keel est un écrivain-journaliste spécialiste des OVNIs qui, dans les années 60, a enquêté autour de Point Pleasant en Virginie. Les habitants déclarent avoir aperçus des lumières vives dans le ciel, un étrange homme-phalène – le phalène étant un papillon de nuit – certains disent même avoir été contactés ou enlevés par des extra-terrestres.

L’auteur dans ce livre, compile les évènements qui se sont produits dans ces années-là sans que le lecteur ne comprenne vraiment où il veut en venir, peut-être parce que ce livre, qui devait être à l’origine plus important, a été divisé en deux sur les conseils de l’éditeur de Keel. D’un côté, les comptes rendus et de l’autre, ses théories.

Malgré tout, on devine que ses théories ne doivent pas avoir l’aval de la communauté ufologique car d’après car d’après ce que j’ai compris, Keel ne croit pas que ces manifestations, auxquelles il dit avoir assisté, soit de nature extra-terrestre mais sont plutôt à rapprocher du folklore et sont l’œuvre d’entités vivants parmi nous depuis toujours et qui ne sont pas soumis à la même temporalité que nous.

L’auteur est également connu pour avoir popularisé l’expression « Men In Black » (MIB) car apparemment, des hommes étranges ont été aperçus après les manifestations, ils étaient habillés de noir et semblaient avoir été largués là pour recueillir des informations. Bien des années plus tard, ce terme sera utilisé pour créer une série de films à succès !

On retrouve également des hommes similaires dans la série américaine Fringe.

Je me suis lancée dans cette lecture après avoir vu le film avec Richard Gere qui m’avait beaucoup plu et j’étais curieuse de lire ce livre, n’ayant jamais lu de livre de ce genre.

Si je suis une fan du paranormal dans la fiction, je reste sceptique quand il s’agit de la vie réelle et ce livre ne va pas me faire changer d’avis. Sous des dehors d’homme logique ne s’intéressant qu’aux faits, l’auteur débite un paquet d’élucubrations assez indigestes !

En définitive, je pense que ce genre de livre ne s’adresse qu’à des gens déjà convaincus de l’existence des rencontres du 3ème type.

Vous voulez en lire un extrait ?
documentaire,John A. Keel

08:32 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : documentaire, john a. keel |