Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28 juillet 2008

La Mécanique du Cœur

La mécanique du coeur.jpgLa Mécanique du Cœur de Mathias Malzieu paru en 2007 chez Flammarion.

Résumé de l’éditeur :

« Édimbourg, 1874. Jack naît le jour le plus froid du monde et son cœur en reste gelé. Mi-sorcière mi-chaman, la sage-femme qui aide à. l'accouchement parvient à sauver le nourrisson en remplaçant le cœur défectueux par une horloge. Cette prothèse fonctionne et Jack vivra, à condition d'éviter toute charge émotionnelle : pas de colère donc, et surtout, surtout, pas d'état amoureux. Mais le regard de braise d'une petite chanteuse de rue mettra le cœur de fortune de notre héros à rude épreuve prêt à toit pour la retrouver, Jack se lance tel Don Quichotte dans une quête amoureuse qui le mènera des lochs écossais jusqu'aux arcades de Grenade et lui fera connaître les délices de l'amour comme sa cruauté. »

J’aime : le côté romantique de l’histoire et une atmosphère qui me rappelle un bon Tim Burton, les personnages attachants et surtout, la poésie de l’écriture avec l’usage de métaphores complètement inédites et surprenantes qui plonge le lecteur dans un conte sombre, cruel et tendre à la fois.

J’aime pas : c’est censé se passer au 19ème siècle mais les anachronismes délibérés m’ont plutôt gênés car ils m’apparaissaient comme incohérents avec le reste du récit.

Malgré une petite note négative pour ce livre-ci, j'ai bien envie de lire son premier roman car j'ai beaucoup aimé sa façon de jouer avec les mots, à la fois inventive et souvent très juste.

07:21 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : littérature française, mathias malzieu |