Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29 mai 2010

Semper Augustus

Semper Augustus.jpgSemper Augustus de Olivier Bleys paru en 2008 chez Folio.

Hollande, 1635. Cornelis Van Deruick, un marchand de drap d’Haarlem décide de quitter les Provinces pour chercher fortune au Brésil.
Gerrit Adriaensz.Berckheyde-Groote Market in Haarlem.jpg
Gerrit Adriaensz. Berckheyde, Le grand marché d’Haarlem, 1673.

Il laisse derrière lui ses quatre enfants : deux garçons et deux filles dont l’aîné à une vingtaine d’années. Avant de partir, le père confie à Wilhem une lettre pour un bourgeois qui lui doit une faveur, il lui demande de prendre son fils sous sa protection. Cet homme très riche s’exécute et initie Wilhem à la vente de bulbes de tulipes. À cette période, certains bulbes valaient une fortune et Wilhem se laisse griser par cet argent facile à gagner. Mais Paulhus van Bereysten ne fait pas dans la philanthropie. S’il s’occupe de Wilhem et de sa famille, proposant même que son fils épouse une des sœurs de Wilhem, c’est parce que cet homme convoite deux chose : la vertu de Wilhem et sa demeure.

Un roman historique de qualité sur la « tulipomanie » qui, selon certains économistes, serait le modèle précurseur des bulles spéculatives de notre époque.

J’ai trouvé ce roman très intéressant mais aussi particulièrement captivant car l’auteur sait brillamment décrire l’ambiance et l’atmosphère de l’époque en utilisant un style qui l’évoque sans être ampoulé.
Jacob Marrel-Page d’un livre sur les tulipes.jpg
Jacob Marrel, Page d’un livre sur les tulipes, 1640

11:42 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : littérature française, roman historique, olivier bleys |