Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09 mars 2013

Des enfants silencieux

littérature britannique,thriller,ramsey campbellDes enfants silencieux de Ramsay Campbell paru en 2012 chez SW Télémaque.

Après avoir vécu un temps chez sa mère, Leslie et son fils de 13 ans, Ian, se réinstallent dans leur petite maison de la banlieue londonienne. Ils avaient abandonné les lieux après que l’on y ait retrouvé le corps d’une petite fille coulée dans le béton. Leur entrepreneur, Hector Woolie est responsable de plusieurs assassinats de jeunes enfants dont il a dissimulé les corps dans des maisons où il était responsable du chantier.

Mais en décidant d’habiter à nouveau dans cette maison, Leslie et son fils sont aux prises avec les commérages comme si on leur reprochait la mort de cette petite fille puisque Woolie n’a pas été jugé pour ses crimes ayant été déclaré mort noyé. Mais Woolie n’est pas mort et ses pulsions meurtrières ne l’ont pas quitté…

Ce thriller n’est pas un roman à suspense puisque le lecteur imagine dès le début ce qui va se passer mais cela n’empêche pas la tension d’être bien présente à travers un huis-clos éprouvant. Si le roman est plaisant à lire, je regrette toutefois que le lecteur manque d’information sur les motivations du tueur. J’aurais aimé un épilogue consacré à son passé pour comprendre sa folie même si, en filigrane, on devine des choses, on en est réduit à faire des supputations, c’est un peu frustrant…

Vous voulez en lire un extrait ?
littérature britannique,thriller,ramsey campbell

20:31 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : littérature britannique, thriller, ramsey campbell |

29 novembre 2012

Soleil de minuit

littérature britannique,roman fantastique,Ramsey CampbellSoleil de minuit de Ramsey Campbell paru en 1993 chez Presses de la Cité.

Ben, tout juste orphelin à huit ans, après que sa famille (ses parents et ses grands-parents paternels) soient décédés lors d’un accident de voiture est recueilli par sa tante. Pris d’une impulsion, il fugue pour retourner dans son village natal, Stargrave. Là, dans le cimetière, il observe un étrange phénomène.

De retour chez sa tante, une femme célibataire que rien n’a préparé à élever un jeune garçon de cet âge, il se plonge dans les mythes du Grand Nord rapportés par son grand-père. Effrayée par l’ouvrage et par l’influence de la famille paternelle de Ben, sa tante se débarrasse du livre.

En grandissant, grâce à un camarade de classe, fils de libraire, Ben développe un goût prononcé pour la littérature au point d’en faire son métier. Devenu adulte, il écrit des contes pour enfants que sa femme illustre. Au décès de sa tante, il découvre que celle-ci possède toujours la maison de Stargrave et lui, sa femme ainsi que leurs enfants vont s’y installer. Une fois sur place, Ben est attiré inexplicablement par la forêt qui borde la maison et qui semble receler un grand mystère.

J’ai dû passer à côté de ce roman car je suis restée à la surface sans jamais arriver à m’y plonger complètement. J’ai trouvé l’intrigue mollassonne et les personnages manquant de consistance pour lesquels il est difficile d’éprouver de l’empathie. Dommage car l’idée d’utiliser des mythes du Grand Nord était bonne mais très mal exploitée à mes yeux.

Vous voulez en lire un extrait ?
littérature britannique,roman fantastique,Ramsey Campbell

19:48 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : littérature britannique, roman fantastique, ramsey campbell |