Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15 décembre 2011

Pratique de lecture chez les people -71

potins,people,renee zellweger,lecture
Renee Zellweger (qui s’avère être une fervente lectrice !).

potins,people,renee zellweger,lecture
David Brooks, The Social Animal: The Hidden Sources of Love, Character, and Achievement.

David Brooks est un éditorialiste réputé au New York Times. Dans ce documentaire il cherche à comprendre comment se créent les émotions et comment les caractères s’affinent. En suivant deux personnages, Harold et Erica, on les voit réussir, se remettre d’échecs, apprendre de leurs erreurs car comme le montre les dernières recherches en sciences ou en sociologie, c’est dans leur inconscient que leurs personnalités se forment.

07:35 Publié dans Paillettes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : potins, people, renee zellweger, pratique de lecture, cinéma |

09 octobre 2009

Pratique de lecture chez les people -42

Renee Zellweger with a book.jpg
Renee Zellweger fouille dans son sac à la recherche de son billet d’avion et de son passeport. Ah… les grands sacs, c’est pratique pour transporter de la lecture mais beaucoup moins quand on cherche quelque chose de précis.
 
Renee Zellweger_Frank Rich-Ghost Light.jpg
Frank Rich, Ghost Light: A Memoir.
 
Frank Rich est un critique de théâtre américain mais aussi un écrivain d’éditos politiques pour le New York Times (entre autre).
 
Dans cette autobiographie, Rich évoque ses premiers souvenirs liés au théâtre et aux comédies musicales des années 50 et 60, une époque où aller au théâtre permettait d’échapper à une réalité maussade. Le titre s’explique par une légende qui circule dans le monde théâtrale américain (en France, je ne sais pas si un équivalent existe…). Cette légende dit que si un théâtre est laissé vide dans le noir, toutes lumières éteintes, un fantôme va y élire domicile. C’est pourquoi, on laisse en permanence au centre de la scène une petite lumière, « ghost light », pour faire fuir les fantômes. Frank Rich révèle donc dans ses mémoires comment le théâtre lui-même fut pour lui une petite lumière à faire fuir les fantômes et lui a permis de se construire alors qu’il était un enfant de parents divorcés à une époque où le divorce était encore synonyme de scandale, qu’il changeait très fréquemment d’école stigmatisé par son statut d’enfant issu d’un foyer brisé. Il se sentait alors très seul et a développé une peur pathologique de l’obscurité. Seul le théâtre lui permettait de connaître une joie sans pareil.

14:53 Publié dans Paillettes | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : potins, people, renee zellweger, pratique de lecture, cinéma |

28 septembre 2009

Pratique de lecture chez les people -39

Renee Zellweger_15-07-2009.jpg
Renee Zellweger.

Renee Zellweger_Fred Kaplan-1959.jpg
Fred Kaplan, 1959: The Year Everything Changed.
 
Si l’année 1959 ressemble à la précédente et à celle qui la suivit pour ceux qui la vécurent, pour l’historien Fred Kaplan, cette année-là est un pivot entre deux époques que ce soit culturellement avec des auteurs comme Allen Ginsberg, Jack Kerouac et ceux de la Beat Generation, ou scientifiquement avec le développement de l’aéronautique spatiale, l’invention de la puce électronique par Texas Instrument ou socialement avec la lutte pour les droits civiques des Afro-américains, la commercialisation de la pilule contraceptive. Sans les inventions ou les progrès mis en œuvre en 1959, notre monde n’aurait pas du tout le même visage et notre vie quotidienne en serait radicalement différente.

09:32 Publié dans Paillettes | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : potins, people, renee zellweger, pratique de lecture, cinéma |