Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05 avril 2016

Ebola

documentaire,Richard PrestonEbola de Richard Preston paru en 2014 chez Presses de la Cité.
 
Cela faisait longtemps que j’espérais lire ce livre car je suis très intéressée – puis-je dire passionnée sans passer pour une cinglée ? – par les virus et leurs fonctionnements. Dans ce document, on en apprend beaucoup sur les filovirus comme Ebola et Marburg même si on ne sait pas d’où ils viennent exactement. C’est un document passionnant mais aussi assez éprouvant à lire car l’auteur décrit en détail l’effet des virus sur le corps humain et comment dire… c’est carrément dégueulasse ! C’est une façon horrible de mourir…
 
Richard Preston retrace donc dans ce livre paru en 1994, les premières percées du virus en Afrique pour terminer par l’arrivée du virus à Reston dans la banlieue de Washington à la fin des années 80. Il détaille toutes les procédures que l’on doit suivre dans les laboratoires P4 et revient abondamment sur la gestion de cette crise à Reston où des singes destinés à des expérimentations scientifiques et venants des Philippines ont contractés Ebola. Car oui, Ebola ne se limite pas à l’Afrique ! Il semblerait que son berceau soit dans les forêts équatoriales où l’homme tente de frayer son chemin. Plus on détruit la forêt équatoriale, plus ce type de virus émergent frappera le monde. L’exemple du SIDA le prouve et l’auteur rappelle cela dans ce livre. Il s’avérera que seuls les singes mourront d’Ebola à Reston. Heureusement car d’après les scientifiques interviewés par l’auteur, leurs recherches tendent à prouver que l’Ebola Reston s’est propagé chez les singes par voie aérienne.
 
Ce document se lit très facilement, presque comme un thriller. Il manque pour moi quelques images explicatives comme une comparaison de cellules saines et de cellules attaquées par le virus. Je reproche aussi à l’auteur de nombreuses répétitions qui sont un peu pénibles. Mais en dehors de ces quelques bémols, c’est un document essentiel sur le virus Ebola qui continue toujours de frapper les populations de l’Afrique de l’Ouest créant ce qui est la plus grave épidémie d’Ebola depuis sa découverte dans les années 70. Il y aurait un vaccin disponible maintenant, l’avenir nous dira ce qu’il vaut car Ebola est un virus qui mute facilement – moins que celui du SIDA – mais suffisamment pour qu’un vaccin efficace soit difficile à mettre au point.
 
Vous voulez en lire un extrait ?

documentaire,Richard Preston

22:30 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : documentaire, richard preston |