Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22 mars 2012

État critique

littérature américaine,thriller,Robin CookÉtat critique de Robin Cook paru en 2008 chez Albin Michel (aussi disponible en poche).

Une épidémie foudroyante de staphylocoque doré résistant à certains antibiotiques emporte des patients soignés pour des raisons médicales de confort ou dans le cadre d’opérations assez bénignes dans trois cliniques spécialisées de Manhattan. Ces cliniques appartiennent au Dr Angela Dawson et cette épidémie, qu’aucun des moyens drastiques mis en place n’enrayent, l’inquiète énormément à deux semaines de l’introduction en bourse de sa compagnie. Si cette épidémie dure, les blocs opératoires seront fermés, l’argent ne rentrera pas dans les caisses et si cela fuite dans la presse, Angela est ruinée et ses investisseurs seront très mécontents.

Le Dr Laurie Montgomery se fait beaucoup de souci par rapport à ces infestions. Ayant autopsié plusieurs décès dus à des staphylocoques, elle a pu en constater la dangerosité. Elle est d’autant plus concernée par ce problème que son époux, le Dr Jack Stapelton envisage de se faire opéré du genou dans une de ces trois cliniques mises en cause.

Pressée par le temps – elle n’a qu’une semaine pour convaincre Jack de reporter son opération – elle va enquêter pour comprendre ce qui se cache derrière la virulence de ce staphylocoque et pourquoi il ne tue que certains patients de ces cliniques en particulier.

Un thriller médical par un spécialiste du genre. Malheureusement, l’intrigue est moins enlevée que dans certains de ses précédents romans mais cela n’enlève rien à l’intérêt du sujet qui est de dénoncer la mainmise du monde des affaires sur le secteur de la santé qui se fait au détriment du patient, ce sujet étant le cheval de bataille de l’auteur, ancien médecin lui-même.

Vous voulez en lire un extrait ?
littérature américaine,thriller,Robin Cook

04:27 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : littérature américaine, thriller, robin cook |