Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20 novembre 2006

Thriller

medium_Sardou.2.jpg Personne n’y échappera  de Romain Sardou paru en 2006 chez XO Editions.

Une fois de plus, Romain Sardou m’épate… Il semble maîtriser tous les genres du roman populaire : le roman historique avec Pardonnez nos offenses, le roman historico-… (je n’en dirais pas plus, il faut le lire) avec L’Éclat de Dieu, le conte avec Une seconde avant Noël (pas encore lu) et enfin, le thriller à l’américaine avec ce dernier roman.

Mais attention, c’est un français particulièrement retors qui est aux commandes donc pas d’héroïnes affligées comme chez Mary Higgins Clark, pas de recettes appliquées à l’infini comme chez… Mary Higgins Clark ou Patricia Cornwell ou Harlan Coben. Non non, une histoire qui vous mène de bout en bout avec un dénouement inattendu.

L’histoire est assez classique au départ : 24 corps sont retrouvés sur le chantier d’une future autoroute en plein New Hampshire lors de l’hiver 2007. Qui sont ces victimes ? Pourquoi sont-elles abattues d’une balle dans le cœur sans aucune ou presque trace de lutte ? Le héros s’appelle Frank Franklin, jeune professeur de littérature nouvellement établi dans la fac proche du lieu des meurtres. Car c’est vers le monde de la littérature et des romanciers que se trouve la clef de l’énigme et la source de toutes les manipulations… Mais le talent de Romain Sardou est bien de balader le lecteur d’un point à un autre sans lui laisser espérer deviner la fin du roman alors qu’il lui reste 100 pages à boucler.

Enfin, bref, je le dis haut et fort : je suis fan de Romain Sardou, à 32 ans, il fait preuve d’un vrai savoir-faire dans la construction mais aussi dans l’inventivité de ses histoires. C’est toujours bluffant.

17:40 Publié dans Lectures | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : littérature française, thriller, romain sardou |